Méfiez-vous de cette photo annonçant le scellé de la cellule financière de l’Hôtel de ville de Kinshasa par l’IGF

0
100

La photo d’une porte scellée de deux cadenas fait le tour des réseaux sociaux depuis plusieurs jours. Selon plusieurs publications, il s’agirait de la cellule financière de l’hôtel de ville de Kinshasa, scellée par l’Inspection générale des finances, ce qui n’est pas vrai.

Le 03 octobre, l’activiste Moïse Kandolo a posté la photo avec la légende : « URGENT : L’IGF scelle le Bureau comptable de l’hôtel de Ville ». Son post a été partagé 46 fois.

🛑 #URGENT : L'IGF scelle le Bureau comptable de l'hôtel de Ville.

Publiée par Moïse Sauveur Kandolo sur Dimanche 3 octobre 2021

« Bureau du comptable public de l’hôtel de Ville de Kinshasa scellé par l’IGF Alingete Jules », lit-on en légende de la même photo sur le mur de Huguette Manay cette fois-ci. Ici, le post a généré 40 partages et un vrai débat.

SS

Lu sur le net Bureau du comptable public de l'hôtel de Ville de Kinshasa scellé par l'IGF #ALINGETEJULES_K 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

Publiée par Manay Malu sur Dimanche 3 octobre 2021

Plusieurs personnes se sont réjouis de cette nouvelle sans s’en douter de son authenticité.

En vue de vérifier le vrai contexte de la photo, Congocheck.net a bien observé celle-ci pour déchiffrer les écrits contenus. Première remarque, la présence des armoiries de la RDC et l’absence du blason de l’hôtel de ville, pourtant obligatoire dans tous les documents, services et bâtiments de la ville. Deuxièmement, en fixant attentivement les inscriptions sur le papier, on peut bien lire « Ministère de la formation professionnelle et métiers ».

Ensuite, nous avons contacté l’IGF qui a dit n’avoir jamais entrepris pareille démarche à l’hôtel de ville. « Ce n’est pas vrai. L’IGF n’est pas allé scellé quoi que ce soit à l’Hôtel de ville », a expliqué Appo Ipan, chargé de communication de l’IGF, tout en dénonçant une campagne de sape contre son service.

Du côté de l’hôtel de ville, l’on crie à la « recherche de poux sur la tête d’un chauve ». Olitho Kahungu, membre de la cellule de communication du gouverneur et responsable de la presse écrite et en ligne a formellement démenti l’information à Congocheck. « C’est faux. Ni la cellule financière, ni aucun autre bureau n’est scellé par quelques services d’audit que ce soient », a affirmé le journaliste Olitho Kahungu. Approché, le cabinet du ministère de la Formation professionnelle et métiers s’est réservé de tout commentaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here