Méfiez-vous de cette fausse version de l’histoire de Nelson Mandela le disant mort en 1985

0
131


Une histoire expliquant que Nelson Mandela n’est pas mort en 1985 et a été remplacé par un certain Gibson Makanda circule sur Facebook. La même publication ajoute que Gibson Makanda, qui s’était fait passer pour Mandela, avait subi une intervention chirurgicale lui permettant de ressembler à Mandela. Enfin, le faux Mandela fut libéré en 1990 ne sachant plus sa langue maternelle, et son épouse Winnie le renie. Méfiez-vous de cette histoire, elle est fausse. Elle n’est pas fondée, ce n’est qu’une simple invention.

Nous avions déjà écrit un article dessus :

« Effet Mandela » : faux, Nelson Mandela n’est pas mort en prison en 1985


« INCROYABLE MAIS VRAI ! On dit que le vrai NELSON MANDELA serait mort en prison en 1985, il a été tué et on a amené une personne au nom de GIBSON MAKANDA qu’on a libéré en 1990 et à qui on a fait une intervention chirurgicale afin d’avoir mêmes traits que le vrai Mandela et voici pourquoi la personne ne savait même pas parler la langue de son ethnie xhosa et pourtant avant la prison, il la parlait correctement. Les théoriciens l’ont démontré à travers cette photo. Qu’est-ce que vous dites ? »
NB : Voilà pourquoi Winnie Mandela n’avait pas accepté cet homme comme époux, écrit la page Facebook « Union des Jeunes Katangais UJK
», appuyant l’histoire par une image comparant les deux hommes cités dans l’histoire.

INCROYABLE MAIS VRAI !!!On dit que le vrai NELSON MANDELA serait mort en prison en 1985, il a était tué et on amené une…

Posted by Union des Jeunes Katangais UJK on Wednesday, April 20, 2022

La publication soulève plus de 350 réactions (mentions « j’aime » et commentaires réunis) et 194 partages.
Certains internautes ont malheureusement accordé du crédit à cette version de l’histoire. Bertin Mwingober pointe du doigt les occidentaux en ces termes : « Tout ça, toujours les occidentaux. Poutine a raison », Marc Kasongo commente aussi dans ce même angle d’idées : « L’histoire africaine écrite par l’homme blanc est truffée des mensonges. Soit le chemin fait 100 ans par les mensonges, la vérité en attrapera en un jour ».
Des commentateurs vigilants ont quand-même découvert qu’il est question d’une fausse histoire. Elie Mbuyi par exemple, qualifie cette histoire de « mensonge de l’enfer », pendant que Rebecca Kamba parle de « fausse information ».

Des historiens nient cette théorie, appelée « l’effet Mandela »

Dans son livre paru en 2009, « Real, lies our Memorex », l’auteur Fiona Broome parle de « l’effet Mandela ». Elle explique que depuis les années 2000 aux Etats Unis, une fausse croyance collective s’est développée sur la mort de Nelson Mandela en prison dans les années 1980. C’est ce qu’elle appelle « l’effet Mandela ». Certaines personnes sont ainsi convaincues que la réalité est différente des souvenirs que nous avons. Hors, tout le monde sait que Neslon Mandela n’est pas mort en prison puisqu’il a reçut le prix Nobel de la paix en 1993 et qu’il fut président de l’Afrique du Sud de 1994 à 1999 et qu’il a vécu jusqu’en 2013.
Congo Check s’est, ensuite, tourné vers les sources les plus sûres de l’histoire. En consultant le résumé du livre « Nelson Mandela, Un long Chemin vers la Liberté » de l’historien français Jean Guiloineau, l’histoire raconte le récit d’un homme incarcéré durant 27ans avant d’être libéré et devenir héro de toute une nation.
« En 1974 au pénitencier de Robben Island, ces souvenirs furent achevés par Nelson Mandela après sa libération en 1990 à l’issue de vingt-sept années de détention , Dès lors à travers la clandestinité, la lutte armée, la prison, sa vie se confond plus que jamais avec son combat pour la liberté lui conférant peu à peu une dimension mythique faisant de lui l’homme clef pour sortir son pays l’Afrique du Sud de l’impasse où l’ont enfermé quarante ans d’apartheid », écrit l’auteur de ce livre de 767 pages.
Comme vous le remarquez l’historien n’évoque aucune mort survenue moins encore un remplacement du vrai Mandela. Ce livre et tant d’autres sont à retrouver sur le site :


Contacté sur le même sujet, l’expert et passionné de l’histoire Benjamin Babunga affirme avoir entendu cette version, sauf qu’elle est sans fondement d’autant plus qu’elle ne se base sur aucune preuve. L’image présentée pour présenter le nouveau Mandela est tout juste un montage fait sur des logiciels. Il conclut en disant qu’il est convaincu scientifiquement parlant que c’est le même Mandela qui est décédé.
L’enseignant Professeur Danny Kayeye rejette en bloc cette histoire. Clairement, il explique que Mandela a été libéré en 1990 et n’avait pas été remplacé par un autre.
« Cette histoire est totalement fausse. La vraie histoire se base sur des sources et celle-là n’en a aucune. C’est faux ! », dit Danny Kayeye.
Un photomontage de Mandela très jeune mais trafiquée
La photo utilisée pour montrer le nouveau Mandela est en fait l’image de Mandela durant ses jeunes jours. L’auteur de l’infox a seulement utilisé un logiciel de traitement des photos et a appliqué l’effet miroir afin de faire apparaître le point de beauté de gauche à droite. C’est donc une image trafiquée !
Cliquez sur ce lien et vous trouverez la même photo mais cette fois-ci sans effet miroir :
https://images.app.goo.gl/YdPxPHkRQ5CHr4GT8
Normalement, seules les sources fiables de l’histoire ne peuvent relater les véritables récits sur l’avis d’une personnalité comme Nelson Mandela. Créer des fausses versions autour d’une personnalité comme telle peut créer de la confusion chez les apprenants, et même induire en erreur d’autres passionnés de l’histoire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here