Méfiez-vous de ce message attribué à l’OVG sur les zones à éviter à Goma après éruption du volcan Nyiragongo

0
221

Depuis la journée du lundi 24 mai, à deux jours de l’éruption volcanique survenue à Goma, la soirée du samedi 22 mai dernier, une publication sur Facebook affirme qu’il existe des fissures souterraines crées par un séisme dans les encablures du rond-point signées, bâtiments modé, lycée Amani et marché Kituku mais non visible à l’œil nu. 

Une affirmation que l’auteur de la publication attribue à l’Observatoire Volcanologique de Goma, OVG, ajoutant que ce dernier a évoqué un certain nombre des zones à éviter aujourd’hui à Goma. C’est une information faussement attribuée à l’OVG.

« L’OVG fait savoir qu’il y a des fissures souterraines créées par ce séisme dans les encablures du rond-point signers, bâtiment modé et lycée Amani ainsi qu’à kituku/Marché mais non visible à l’œil nu. Que dans ces fissures tout porte à croire que la lave chercherait une voie pour sortir sur la surface terrestre, ce qui justifie ce tremblement de terre incessant. Il faut être vigilant et suivre les communications officielles et les orientations du plan de riposte. Gardez donc les enfants à la maison jusqu’à nouvel ordre selon la mesure prise hier dans la soirée par le gouverneur militaire Voici les zones à éviter aujourd’hui à Goma : Aéroport de Goma, Instigo, Hôpital général, Stade des volcans, Mairie de Goma, Deux lampes, Marché Virunga, Cathédrale, Tungane, Tmk, Camps katindo et Quartier Murara.

Texte reçu de l’OVG », dit cette publication, illustrée par une prise du volcan Nyiragongo, vu de loin en ville de Goma. 

 L’OVG appelle la population à faire attention aux rumeurs

Joint par Congo Check, Mony Murongani le chargé de communication de l’observatoire Volcanologique de Goma, OVG, parle d’un fakenews : « c’est une fausse information, l’OVG n’a jamais fait une telle déclaration. Ce message est un fakenews. »

Le Directeur Scientifique de l’OVG et chercheur, Kasereka Mahinda, a quant à lui exhorté la population de Goma et ses environs, à ne pas céder aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux au sujet de l’éruption du volcan Nyiragongo.

 « Nous observons que la coulée de laves s’est arrêté et n’évolue plus. Mais les tremblements de terre continuent à être ressentis. Nous n’avons pas eu la chance de voir à l’intérieur du cratère de Nyiragongo à cause du brouillard, sinon nous aurions ému deux hypothèses, nous pourrions dire que les fracturations causées par les tremblements de terre seraient une nouvelle activité si nous aurions vu la lave à l’intérieur du cratère. Ces tremblements se font parce que la terre est en train de reconstituer son équilibre, c’est normal. Nous demandons ainsi à la population de Goma et de ses environs, de ne pas céder aux rumeurs relayées sur les réseaux sociaux et qui ne proviennent pas de l’OVG », a précisé le directeur scientifique de l’OVG.

Il faut noter que des effets des tremblements de terre, figure l’écroulement des murs de certaines maisons à niveau en ville de Goma, occasionnant une dizaine de blessés graves.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here