Les députés provinciaux de l’Union Sacrée n’ont pas appelé l’IGF à enquêter sur Zoé Kabila

0
540
  • Depuis ce mardi, une publication circule sur les réseaux sociaux affirmant que les députés provinciaux auraient appelé l’Inspection Générale des Finances de la RDC à enquêter autour de la provenance des fonds du gouverneur du Tanganyika, Zoé Kabila.

Une de ces publications est apparue dans le groupe de discussion sur facebook, « Ensemble pour la République » et indique que : « Les députés provinciaux du Tanganyika ne comprennent pas la provenance des fonds avec lesquels le gouverneur Zoé KABILA, frère de l’ancien président Joseph Kabila, modernise Kalemie.»

Cette publication plusieurs fois partagée, soutient des affirmations d’une tentative de balkanisation quie serait entrain d’entretenir le gouverneur Zoé Kabila et celui de Lualaba Richard Muyej.

« Bien sûr que oui, il y a des recettes de la province, mais ce que Zoé KABILA pose comme actes dépasse l’entendement humain. Ceci paraît très suspect, d’où il y a lieu d’affirmer une tentative de balkanisation comme chez Richard MUYEJ au Lualaba.»

« Raison pour laquelle, les députés provinciaux de l’Union Sacrée invitent l’IGF à descendre au Tanganyika pour un audit » affirme-t-elle.

«Développer vite les 3 provinces frontières (Haut-Katanga, Lualaba et Tanganyika), puis Joseph Kabila s’y installe et enfin balkanisation pour pousser Félix Tshisekedi à un dialogue comme c’est fût le cas de 1+4 », suppose le poste.

Des infox sans soubassement factuel

Après vérification, Congo check a trouvé qu’il s’agit d’une fausse information.

Contacté depuis Kalemie, chef lieu de la province du Tanganyika, Katempa Alexis, député provincial de l’union sacrée révèle qu’il s’agit d’une infox.

« C’est faux. Je suis député provincial membre de l’union sacrée et pourtant je n’ai jamais participé à une réunion des députés allant dans ce sens là, je aussi lu cette publication sur les réseaux sociaux mais rien n’est vrai», a-t-indiqué.

De sa part, L’IGF dit n’avoir pas été contacté par des députés pour demander une descente au Tanganyika pour enquêter sur la provenance de fonds du gouverneur Zoé Kabila.

« Fake news. Nous (IGF, Ndlr) n’avons jamais eu une quelconque lettre, ni été contacté par des députés pour enquêter sur monsieur Zoé Kabila » a affirmé Apo Ipan, le chargé de communication de l’Inspection Générale des Finances de la RDC.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here