La montée apparente des eaux du Kivu est normale, périodique et non liée à l’éruption du Nyiragongo

0
173

Lundi 31 mai, une publication sur le compte Facebook « Ombeni Lwaboshi Bobbyzon » affirme que le lac Kivu a augmenté de 8 mètres de hauteur vers l’hôtel Ihusi. Évoquant le problème lié à l’éruption volcanique, la publication qui a généré plus de 20 réactions note que les dommages peuvent toucher tout Goma, quelques îles aux environs et une partie de Bukavu. Attention, c’est une fausse information. Déjà, ce n’est pas une montée de 8 mètres, et cela ne présente pas un danger pour la population de Goma, car c’est une situation périodique.

Dans plusieurs groupes WhatsApp, ces messages ont circulé. Congo Check a été plusieurs fois sollicité pour se pencher

« Goma : le lac Kivu vers l’hôtel Ihusi vient d’augmenter en hauteur de 8 mètres, de très mauvais signe selon les experts, donc les dommages peuvent toucher tout Goma, quelques îles aux environs et une partie de Bukavu. », lit-on sur le compte Facebook Ombeni Lwaboshi Bobbyzon.

#Goma: Le lac Kivu vers l'hôtel Ihusi vient d'augmenter en hauteur de 8 mètres, de très mauvais signe selon les experts,…

Posted by Ombeni Lwaboshi Bobbyzon on Monday, May 31, 2021

Une infox reprise aussi par plusieurs autres internautes sur Facebook, comme ici :

Selon certaines sources, Le lac Kivu vers l'hôtel Ihusi vient d'augmenter en hauteur de 8 mètres, de très mauvais signe…

Posted by Mughole M.Régine on Monday, May 31, 2021

Un phénomène périodique, et moins dramatique que présenté ici

« Il s’agit d’une situation normale qui existe depuis longtemps. Ce que nous observons est lié au rift et non à l’éruption proprement dite du volcan Nyiragongo. Comme le rift a joué avec une sismicité dans la ville, la même situation s’est produite dans le lac. Il y a des fractures qui quittent la ville et qui se prolongent jusque dans le lac. Sont des failles enregistrées sur le rift encore trop jeune, ils arrivent même jusqu’à Bukavu, ils traversent le lac Kivu. Dans le lac il y a des endroits où l’on observe des petits affaissements voilà pourquoi les gens pensent que le lac a augmenté de volume. Ce ne sont pas les eaux qui montent, c’est le fond du lac qui joue par ce que ces failles traversent le lac et à ce niveau-là. », explique Mathieu Yalire chercheur à l’Observatoire volcanologique de Goma.

Congo Check s’est aussi rendu sur place, pour prendre des photos et constater ce dont il est question. Nous avons rencontré le gérant de l’hôtel Ihusi avec qui nous avons procédé au mesurage de différentes dimensions entre le lac Kivu et l’hôtel Ihusi.

Congo Check a constaté après mesurage que le total de la partie submergée par l’eau du Lac Kivu est de 3 mètres. Voilà pourquoi il y a augmentation de moins d’un mètre maximum. Vous pouvez le voir sur ces différentes photos prises par Congo check surplace.

« Un phénomène au quel assistons presque chaque année vers les mois de mai et juin, les eaux n’ont pas montée de 8 mètres, c’est moins de 30 centimètres. Je ne sais pas pourquoi les gens qui ne vivent pas ici s’enflamment pendant que nous qui sommes ici restons très calme. C’est comme une personne qui voit chaque fois les feuilles tomber sur son arbre. C’est normal ce phénomène. », confie à Congo check, Jean-Paul Kakoheriyo, gérant de l’hôtel Ihusi.  

Congo check a rencontré Mutunganyi Magabe, un ancien pêcheur du Lac Kivu. Il dit reconnaitre ce phénomène depuis plusieurs années.

« Vous avez peur ? Non, je suis sur ce lac depuis plus de 15 ans et ce phénomène est le même. Chaque fois au mois de mai et juin le lac Kivu augment le volume. C’est vraiment normal. », précise-t-il.

Après l’éruption du Volcan Nyiragongo Samedi 22 mai, la ville de Goma a fait face à plusieurs rumeurs liées à ce phénomène naturel.

Les dirigeants viennent de décider du retour des personnes déplacées, la situation étant jugée calme et sécure.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here