« Je suis toujours gouverneur », méfiez-vous de ces faux propos attribués à Zoé Kabila

0
121

Samedi 8 mai, une publication Facebook de la page « L’espace du Président de la République Démocratique du Congo », attribue à Zoé Kabila un discours dans lequel il aurait affirmé qu’il n’allait pas déposer sa démission auprès du Chef de l’État étant donné que la procédure pour sa destitution par l’Assemblée provinciale de Tanganyika n’a pas été respectée. Méfiez-vous de cette publication, il s’agit d’un discours qui lui a été faussement attribué.

« Après le pouvoir, la vie continue. Mon enfant est content d’être auprès de moi ce dernier temps. Ceux et celles qui attendent me voir déposer la démission auprès du Chef de l’État attendront jusqu’à l’arrivée de Jésus Christ. Jusqu’à preuve du contraire, je suis toujours Gouverneur, étant donné que la procédure n’était pas respectée. L’Union Sacrée n’égale pas l’anarchie », lit-on sur cette publication partagée une quarantaine de fois.

Après le pouvoir, la vie continue.Mon enfant est content d'être auprès de moi ce dernier temps.Ceux et celles qui…

Posted by L'Espace du Président de la République Démocratique du Congo on Saturday, May 8, 2021

L’infox, ayant généré plus de 300 mentions j’aime, a été diversement commentée. En parcourant la centaine de commentaires, on constate que la fausse publication a pratiquement été avalée.

« L’Assemblée provinciale est souveraine, elle est l’émanation du peuple qu’elle représente, mais au nom de quoi Zoé peut-il dire qu’il est gouverneur même après sa destitution par cette chambre souveraine ? Comment Zoé comme ex gouverneur de Lualaba ne connait pas ça, voire même ses conseillers ? », regrette Emmanuel Beya

A Issa Montingiya d’asséner : « Vous avez détruit ce bon pays alors laissez les autres travailler pour l’intérêt du peuple congolais, sinon on va encore t’arrêter monsieur Zoé », menace t-il.

Par contre, Jean Mukanza doute que ce message soit celui de Zoé Kabila : « Ce n’est même pas Zoé , il n’a plus des couilles pour faire face à la machine qui est en face de lui »

Aucune trace de ces propos de la part de Zoé Kabila

Pourtant, les recherches menées par Congo Check, média spécialisé dans la vérification des faits en République Démocratique du Congo ont permis de conclure que Zoé Kabila n’a pas tenu ce genre de discours, ses proches ont démenti cette information.

D’abord Kamona Yumba, ministre provincial de l’intérieur au Tanganyika et très proche de Zoé Kabila, explique n’avoir entendu ce discours de Zoé Kabila : « Je ne suis pas au courant de cette déclaration. »

Approché, le coordonnateur de la cellule de communication de Zoé Kabila affirme que son patron n’a pas tenu ce discours, il a plutôt demandé aux membres du gouvernement se mettre au travail en attendant la décision du Président Félix Tshisekedi et celle de la justice congolaise.

« Il n’a pas déclaré cela. Lui-même a reconnu un gouvernement réputé démissionnaire et il a dit que le gouvernement reste pour assurer les affaires courantes en attendant qu’il ait la nouvelle réorganisation. Je vous demande chers ministres de rester entrain de travailler pour l’intérêt de la nation, pour le reste nous nous remettons à la sagesse du Chef de l’État et à la justice congolaise, c’est tout ce qu’il a dit. Depuis lors, il n’a jamais livré une interview à un journaliste de ce monde. Il est calme, il est à Kinshasa, il ne dit rien. », témoigne Mathias Makolovera, porte-parole de Zoé Kabila et coordonnateur de sa cellule de communication

Congo check a aussi contacté le journaliste Jacques Fuaisha, du média Ndenga news basé à Kalemie, qui à son tour a démenti cette déclaration.

Zoé Kabila, frère cadet de l’ancien Président de la RDC, Joseph Kabila, a été destitué de son poste de gouverneur de la Province de Tanganyika, le jeudi 06 mai par une motion de censure.

L’Assemblée provinciale de Tanganyika, dans le Sud-Est du pays, lui reprochait, entre autres, une mauvaise gestion et des possibles détournements de fonds publics, mais aussi une incompétence. 13 des 25 députés présents dans la salle de plénière ont voté pour sa destitution.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here