Goma : la fausse histoire du bailleur ayant pris l’épouse d’un locataire insolvable

0
254

C’est depuis mardi 19 avril 2022 qu’une nouvelle affirmait qu’un bailleur avait saisi la femme de son locataire, pour non payement du loyer à Mabanga Sud. Très vite la rumeur s’est répandue sur le réseau social Facebook. Sans beaucoup de précisions, la publication du compte Facebook Ricardo Olenga a généré plusieurs réactions. Après la vérification de Congo check, il s’est avéré que la nouvelle est fausse. Un journaliste de Congo Check a suivi les traces et orientations données par l’auteur de la publication. Toutes nos recherches ont prouvé qu’il s’agit bien d’une fausse information.

« Goma, Mabanga – Sud : Un bailleur saisit la femme de son locataire pour loyer impayé », lit-on sur le compte Facebook Ricardo Olenga

Goma , Mabanga – Sud : Un bailleur saisit la femme de son locataire pour loyer impayé .

Posted by Ricardo Olenga on Tuesday, April 19, 2022


Quelques minutes après, la nouvelle a été répondue par plusieurs internautes.
« Goma : Dans le quartier Mabanga – sud, un bailleur saisit la femme de son locataire pour loyer impayé, » a publié sur son compte l’internaute Mao Zigabe.

#GOMA : DANS LE QUARTIER MABANGA – SUD , UN BAILLEUR SAISIT LA FEMME DE SON LOCATAIRE POUR LOYER IMPAYÉ .

Posted by Mao Zigabe on Tuesday, April 19, 2022

Même si certains ont douté de cette information, le cas de Navin Misingi, d’autres n’ont pas cru.

« Ricardo Olenga ça se comprend déjà. Est ce qu’il n’avait pas commencé depuis bien avant pour qu’aujourd’hui puisse chercher à officialiser ses désordres envers la femme d’autrui ? Bamuone bien », commente-t-il.

« Il s’est présenté avec quels documents pour passer à la saisie » ? S’interroge l’internaute Hangi Je T’aaime Hangi.

Congo Check a contacté l’auteur de la publication pour en avoir plus de détails. Nous avons par la suite contacté le chef de quartier Mabanga Sud et le cadre de Base de lieu concerné. Un journaliste de Congo Check a suivi les traces et orientations données par l’auteur de la publication. Toutes nos recherches ont prouvé qu’il s’agit bien d’une fausse information.

« Oui, oui, l’information est vraie, la scène s’est passée à côté de l’école Rutoboka dans le quartier Mabanga Sud. C’est à côté d’une borne fontaine qui est derrière l’Ecole Rutoboko à côté du confrère Justin Kabumba, il y a une église et une cabine du courant de la couleur Rouge », a expliqué à Congo check Ricardo Olenga.

Une fois, sur place suivant les indications données par l’auteur de la publication, nous avons posé la question aux voisins, qui se sont montrés étonnés de cette information qui selon eux reste fausse. Voici les photos du lieu indiqué.

Notre journaliste s’est ensuite rendu chez le chef d’avenue cité par l’auteur de l’information.

« Nous ne savons rien de cette information, ce sont des fausses informations. Maintenant même que tu me vois, je viens de la visite maison et nous n’avons rien de tel. C’est faux. », confie Kabuo Adidja, cheffe d’avenue Rutoboko dans une interview à Congo check.

Abordé par Congo Check, le chef du quartier Mabanga sud, met en garde les personnes qui publient des fausses informations sur les réseaux sociaux.

« Oui, j’ai été alerté par d’autres personnes qui ont lu cette fausse nouvelle dans les réseaux sociaux. Un jour après, j’ai eu une réunion avec tous les cadres de base du Quartier Mabanga sud. Tous ont dit n’avoir pas cette information, voilà pourquoi avec beaucoup de certitudes, je vous confirme que c’est une fausse information. L’auteur de cette information doit être poursuivi et puni par la loi », a confié à Congo Check Jonathan Nzadi, chef de Quartier Mabanga Sud.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here