Faux, le président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu n’a pas été arrêté

0
222

Depuis quelques heures, une publication circule sur les réseaux sociaux dont watsapp et Facebook disant que le Président de l’assemblée Provinciale du Nord-Kivu, Robert Seninga serait arrêté par le gouverneur militaire du Nord-Kivu. 

« On signale l’arrestation du président de l’assemblée Provinciale du Mr Robert Seninga du Nord-Kivu soupçonné d’être de mèche avec les groupes armés au Nord Kivu » indique Dominique Mukeba sur sa page Facebook.

Une publication qui a généré 8 j’aime, 1 commentaire et 1 partage.

On signale L'arrestation du président de l'assemblée provinciale Mr Robert Seninga du Nord – kivu soupçonné d'être de mèche avec les groupes armés au Nord – kivu .

Publiée par Dominique Mukeba sur Dimanche 23 mai 2021

Dans la vérification des faits, Congo Check a réussi à joindre Robert Seninga, président de l’assemblée Provinciale du Nord-Kivu qui est libre de tout mouvement et rejette ces faits.

« Pourquoi je devrais m’inquiéter ? Ce sont souvent les médias en ligne qui alimentent des fausses rumeurs. Il faut dire à vos collègues journalistes qu’on va le clouer. Il faut parler à vos collègues qui alimentent des fausses rumeurs. Dans l’État d’urgence on ne parle pas de n’importe quoi » a indiqué Robert Seninga. 

Ce dernier indique n’avoir jamais reçu un quelconque mandat de comparution de l’auditorat militaire de Goma.

« Je n’ai reçu aucun mandat, je n’ai jamais été inquiété. Je ne vois pas les raisons par ce que tout ce qu’on parle ce sont des personnes animées de mauvaise foi. Je suis un homme d’État. Je viens de faire plus de 40 ans dans la politique, ce n’est pas aujourd’hui que je vais chercher à m’allier avec les ADF » a-t-il conclu.

Congo Check a également contacté Maître Jeanpy Mufunza, un des membres du cabinet du vice-président de l’assemblée Provinciale du Nord-Kivu qui dit ne pas être au courant.

« Je ne suis pas au courant, je n’ai pas cette information » a-t-il indiqué. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here