HomeFact-check3PFCPFaux, le maire de Butembo et ses gardes du corps n'ont pas...

Faux, le maire de Butembo et ses gardes du corps n’ont pas été tués par des miliciens à Katwa

-

L’infox et la thèse de la théorie du complot enflamment de plus en plus la toile depuis l’attaque attribuée aux rebelles de l’Allied Democratic Forces (ADF), mercredi dernier, contre la prison centrale de Butembo. Le samedi 13 août 2022, une rumeur est devenue virale sur les réseaux sociaux (WhatsApp et Facebook) annonçant la mort de l’autorité urbaine avec ses 4 gardes du corps dans une attaque des miliciens Maï-Maï à Katwa, sortie Sud de Butembo (Nord-Kivu). Cette allégation est fausse, concluent les vérifications de Congo Check, qui a échangé avec le maire de ville pendant près d’une minute ce dimanche, ainsi qu’avec le responsable de sa cellule de communication.

Sur Facebook, l’internaute Ronsard Ngoma a repris l’infox. Il confirme qu’en plus du meurtre de l’autorité urbaine de Butembo et ses gardes du corps, son véhicule a également été incendié.

« Le maire de Butembo vient d’être tué avec ses gardes du corps et le véhicule incendié au niveau de Katwa, commune Mususa par des miliciens Maï-Maï », publie-t-il.

Le Maire de butembo viens d’être tué avec ses gardes du corps et le véhicule brûlé au niveau de katwa commune Mususa par le maîï maï

Posted by Ronsard Ngoma on Saturday, August 13, 2022

Le maire de Butembo et ses gardes du corps sont en vie

Congo Check a vérifié cette information en contactant directement le maire de Butembo. Pendant près d’une minute, nous avons échangé par téléphone avec l’autorité urbaine, le Commissaire supérieur principal, Mowa Baeki-Telly Roger, ce dimanche 14 août 2022. Il parle de « simples rumeurs sur sa mort et celle de ses gardes du corps ».

« Vous m’avez eu au téléphone. Je suppose que c’est moi-même qui répond. Pour dire que ce n’était qu’une rumeur. Non, je n’ai pas été [attaqué : Ndlr] au quartier Katwa hier », précise à Congo Check, le maire de Butembo qui dément donc la rumeur sur sa mort voire de ses gardes du corps.

Entretien téléphonique entre Congo Check et le maire de Butembo, dimanche 14 août 2022

Congo Check a également contacté Kambale Vosi, responsable de la cellule de communication de la Mairie de Butembo. Tout comme le maire, il parle « d’une rumeur non fondée ».

« […] Moi-même je l’ai appris, certains journalistes m’ont appelé depuis hier. J’ai pû contacter certains proches de l’autorité, ils m’ont dit que ce n’est pas fondé. C’est faux », a, quant à lui, déclaré à Congo Check Kambale Vosi, responsable de la Cellule de communication de la Mairie de Butembo.

Dans le groupe WhatsApp de la mairie de Butembo, le receveur comptable adjoint en charge des recettes de l’hôtel de ville, Robert Soko, a également démenti cette infox.

« Arrêter de vous faire téléguider par l’ennemi à Butembo. Aucune autorité n’est décédée. Ces infox et intox veulent seulement vous désorienter et créer la peur en vous. Vaquez librement à vos activités chers bubolais », a-t-il rassuré.

En ville commerciale de Butembo, la situation sécuritaire reste précaire depuis l’attaque de la prison de Kakwangura, le mercredi dernier, par des hommes armés que les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) présentent comme des rebelles de l’Allied Democratic Forces (ADF).

Lors de cette attaque, il y a eu une évasion massive de plus de 800 détenus. Mais, l’armée a annoncé avoir déjà rattrapé une centaine de fugitifs. Depuis, des rumeurs visant à mettre en avant une théorie du complot enflamment la toile. Certains récupèrent les récents propos tenus sur Radio Okapi dans l’émission Dialogue entre Congolais par le porte-parole des opérations Sokola I au Grand Nord-Kivu, le Capitaine Anthony Mualushayi, pour justifier leur protestation. Ce dernier disait que « chaque leader de Butembo a une milice. » Ce que le président de la société civile de Butembo a qualifié de « propos qui tendent à confirmer la théorie du complot ».

Il a été important de débusquer cette fausse information, pour éviter que l’opinion soit désorientée. Car, de nombreuses personnes croiraient facilement à cette rumeur compte tenu des tensions qui sévissent actuellement en ville de Butembo, et qui se sont soldées vendredi par la mort d’au moins quatre policiers à Kangothe, sortie nord de la ville.

Avis de Congo Check à la communauté en ligne en République Démocratique du Congo, en République Centrafricaine, au Congo-Brazzaville et en Afrique Francophone: Si votre contenu est étiqueté comme faux, partiellement faux, contexte manquant, photo ou vidéo retouchée... ne le supprimez surtout pas ! Modifiez le, avec la mise à jour de l'article de vérification que nous mettons à votre disposition, puis signalez-le nous ! Ou alors faites un recours si vous pensez que notre article de vérification ne contient pas assez d'éléments factuels capables d'appeler à la modification de votre contenu. Notre équipe sera ainsi saisie et procédera à la levée du tag ou vous fournira plus d'assistance dans la compréhension du contexte autour de votre contenu ! En supprimant le contenu, nous ne pourrions malheureusement plus rien faire et la sanction restera !

Joel Machozi Kaseso
Joël Machozi Kaseso est un jeune journaliste basé dans l'Est de la RDC. Diplômé en sciences de développement durable à l'Institut supérieur de développement rural (ISDR) à Butembo, il s'est forgé dans le journalisme depuis 2017. Secrétaire de rédaction Desk Provinces à 7SUR7.CD, Vidéaste à Eleza RDC et éditeur à Radiomoto.net, il a intégré CongoCheck en mars 2022

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LATEST POSTS

Cet immeuble n’a pas été construit à Lubumbashi, c’est un hôtel à Singapore

Une image attribuée à la ville de Lubumbashi (Haut-Katanga) dans le Sud-Est de la République démocratique du Congo est devenue virale sur le réseau social...

Faux, le M23 n’a pas demandé à la population de Kabindi de se déplacer vers Chengerero et Bunagana pour se protéger

Publiée sur la page Facebook Néo Télévision Africa, cette information circule trop sur les réseaux sociaux et particulièrement sur Facebook. Moins d'une heure après sa publication,...

Ces photos ne montrent pas un homme épousant deux femmes, plutôt le mariage d’une de ces jumelles

Les clichés d'un homme entouré par deux femmes aux tenues nuptiales similaires sont devenues virales sur les réseaux sociaux, principalement Facebook. Ces profils qui publient...

Non, les troupes kenyanes ne sont pas entrées en RDC via Bunagana

Plusieurs médias et profils de réseaux sociaux ont annoncé l'entrée sur le sol congolais des troupes kenyanes, qui prendront part à la force régionale de...

Follow us

16,979FansLike
4,612FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Most Popular

spot_img