Faux, le journaliste Magloire Paluku n’a jamais été nommé à la présidence

0
3407

Partagées plusieurs milliers de fois sur les réseaux sociaux, l’annonce de la nomination du journaliste Magloire Paluku Kavunga en tant qu’assistant technique du directeur de cabinet à l’intérim du président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est une fausse information constate Congo Check, qui a parlé aux sources concernées.

«Nôtre lauréat dans l’initiative 100 personnalités les plus influentes de Goma (Magloire Paluku) est nommé assistant technique du Directeur de Cabinet ai du Chef de l’État Felix Tshisekedi. », annonçait le média Goma Fleva.

Nôtre lauréat dans l’initiative 100 personnalités les plus influentes de Goma (Magloire Paluku) est nommé assistant…

Publiée par Goma Fleva sur Vendredi 7 août 2020

«Magloire Paluku, un journaliste de renom de la ville de Goma en RDC, vient d’être nommé au titre de l’assistant technique du directeur de cabinet du chef de l’état Félix Antoine  Tshisekedi. Signalons que Magloire vivait en exil depuis l’entrée de la rébellion M23 à Goma. Depuis un temps, Magloire s’est engagé dans une série des poèmes critiques à la gouvernance du chef de l’Etat, plus particulièrement son œil impuissant dans la condamnation de son dircab Vital Kamerhe. », écrivait une autre source sur le réseau social Facebook.

Magloire Paluku, un journaliste de renom de la ville de Goma en RDC, vient d'être nommé au titre de l'assistant…

Publiée par Jeunes Démocrates sur Vendredi 7 août 2020

Le site d’informations À LA UNE RDC annonçait également la nouvelle avec pour titre: « Officiel: Magloire Paluku nommé assistant technique du Directeur de Cabinet ai du Chef de l’État », un article qui a été supprimé plusieurs jours après dont voici encore le lien, sauvegardé par Congo Check (https://alaunerdc.com/rdc-magloire-paluku-nomme-assistant-technique-du-directeur-de-cabinet-ai-du-chef-de-letat-officiel).

Joint ce dimanche 30 août par Congo Check, le professeur Désiré Cashmir Eberande Kolongele, directeur de cabinet à l’intérim du président Félix Tshisekedi indique que le journaliste Magloire Paluku n’a jamais été nommé dans le cabinet du chef de l’Etat.

Criant à l’arnaque ou à la cybercriminalité, le professeur Désiré Cashmir Eberande Kolongele indique qu’il ne connaît pas le journaliste Magloire Paluku et qu’aucun document n’atteste sa nomination au sein du cabinet du président Congolais.

«C’est un faux. Je ne connais pas du tout le journaliste Magloire Paluku.», introduit le directeur de cabinet à l’intérim de Félix Tshisekedi. À la question de savoir par quelle voie cette nomination a été annoncée dans les médias, le professeur Désiré Cashmir Eberande Kolongele insiste que cela est une manipulation. « Ça c’est une fakenews, nous avons démenti milles fois, mais les gens continuent à faire circuler ce genre des fausses informations. Qu’est-ce que vous voulez que l’on fasse ? On ne peut pas aller nous suicider parce qu’il y a un Monsieur actif sur les médias pour anarquer les gens en mon nom. On ne va pas passer toute la vie en train de courir derrière les fakenews. », s’indigne-t-il.

«Je vous répète mille fois et  je pense que c’est la dernière fois que j’y reviens, Magloire Paluku n’a pas été nommé dans le cabinet du chef de l’Etat. Il y a plusieurs fausses informations autour de ma personne sur les réseaux sociaux. Je n’ai aucun conseiller au nom de Paluku, je n’ai aucun compte Facebook ou Twitter en mon nom.», insiste-t-il, appelant la population à faire attention aux personnes qui se présenteraient en tant que conseiller auprès du cabinet avec des promesses d’opportunités d’emplois ou d’autres avantages.

«Pour le cas de Magloire Paluku, il faut savoir que personne dans le cabinet ne le connaît. Et il n’est sur aucune liste. Avez-vous déjà vu une personne qui travaille à la présidence et il n’est jamais payé et qui n’y est pas connu. », détaille le professeur Désiré Cashmir Eberande Kolongele.

Contacté par Congo Check, Magloire Paluku dit n’avoir pas non plus jusque-là été formellement notifié de sa nomination.

«Pas encore. On attend connaitre la vérité. Les sources sont multiples. C’est à la présidence de me donner des précisions. « , répond-il.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here