Faux, le général Ghislain Tshinkobo commandant de la 34 région militaire n’est pas mort

0
78

Pendant que la toile s’enflamme au sujet du militaire FARDC tué à la petite barrière au Nord-Kivu, la page Facebook News Info 24 confirme qu’il s’agit du général Ghyslain Tshinkobo commandant de la 34 région militaire.
Attention, ce sont des Fake News.

«  Exclusif, Ghislain Tshinkobo le vaillant militaire qui vient de donner  à la lutte contre le Rwanda une autre forme, celle d’attaquer directement…» écrit la page Facebook News Info 24.


La publication est relayée par la page Facebook qui précise qu’il s’agit du général Ghyslain Tshinkobo.

« Le vaillant héros Ghyslain Tshinkobo a pris officiellement ses fonctions à la tête de la 34 région militaire le 10 juin 2021 à Goma et il est décédé le 17 juin 2022» ajoute la page Facebook Congo etatsunistv.us.


Pourquoi c’est Faux.
Plusieurs éléments démontrent que c’est une fausse information.
– Le nom du soldat tué à la petite barrière c’est Mokili Kingombe Bébé comme nous l’avait confirmé sa grande sœur Georgette Mokili.

– Le général de brigade Ghislain Tshinkobo est toujours en vie et supervise les opérations.

– Le général Ghyslain Tshinkobo commandant de la 34 région militaire faisait partie de la délégation qui était partie récupérer la dépouille mortelle du soldat tué comme le témoignage cet article du média en ligne ACTUALITE.CD avec comme titre RDC: « Héros! Héros! Héros », chantent les jeunes de Goma portant en triomphe la dépouille du militaire congolais tué à Gisenyi

Annoncé le décès d’un général et d’un commandant en région en pleine opération militaire, c’est démoralisé les militaires engagés aux Fronts. Une pièce motrice qui conduit à la destruction de cette infox.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here