Faux, le FCC ne menace pas de stopper les discussions dans la coalition suite au conflit foncier entre Ngoy Kasanji et Mokia

0
2270

Une publication selon laquelle le Front Commun pour le Congo (FCC) menace de stopper les discussions au sein de la coalition si Ngoyi Kasanji ne récupère pas sa parcelle remise à Mokia circulent sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. C’est une infox.

« RDC : Le FCC menace de stopper les discussions au sein de la coalition si «Ngoyi Kasanji ne récupère pas sa parcelle remise à Mokia.», dit une publication sur la page Facebook Tam Tam d’Afrique ayant plus de 15000 abonnés.

Sur la page Facebook TMN Infos, la publication a généré plusieurs dizaines d’interactions dont 25 partages, 25 commentaires et plusieurs mentions J’aime.

Le site internet Africa24sur24 qui relaie la nouvelle sur son site internet dans un article publié le 18 aout, affirme que la révélation a été donnée par un cadre anonyme du FCC «ayant pris part à une réunion stratégique ce lundi 17 aout».

«A en croire l’un des cadres qui a pris part à une réunion stratégique ce lundi 17 août 2020 à Kinshasa, le déguisement du député national Alphonse Ngoyi Kasanji n’a pas laissé indifférent sa famille politique et tout laisse croire que la crise sera persistance au sein de la coalition FCC-CACH.», avance l’article vu plus de 2500 fois sur ce site.

Congo Check a contacté Ferdinand Kambere, l’un des cadres du FCC, Lambert Mende, membre de la conférence des présidents et Alain Atundu, des proches de Joseph Kabila (ancien président de la république et autorité morale du FCC) ont rejeté ces allégations tout en s’abstenant de faire des commentaires.

«Je n’en sais rien. Il faut demander à ceux qui participent aux négociations et demander à l’auteur quand et qui a posé ce problème, et quel rapport avec les négociations actuellement en cours. Je ne peux pas vous affirmer, essayer de poser des questions, qui a posé le problème, dans quel contexte, à quelle occasion, il y a-t-il un rapport entre un jugement judiciaire et les négociations actuellement en cours pour le gouvernement et les mandataires de l’état.», réagi Alain Atundu, l’un des portes paroles du FCC

Joint, Papy Kazadi, l’un des communicateurs du FCC insiste que l’article publié par le média en ligne Africa 24 sur 24.net  n’est pas authentique. Il poursuit que le FCC n’a rien avoir dans le dossier qui oppose Mokia et la justice congolaise.

«L’information n’est pas authentique du fait que la justice doit faire son travail. Le dossier qui oppose Mokia et Kasanji c’est la justice, le FCC n’a rien à voir là-dessus. FCC qui a toujours prôné la justice ne peut pas se contredire aujourd’hui, vous savez que la justice est toujours indépendante depuis le règne de notre autorité morale Joseph Kabila Kabange, alors c’est la justice qui doit statuer entre Kasanji et Mokia qui a réellement raison. Nous sommes FCC, nous sommes du côté de la justice. », affirme à CONGO CHECK, Papy Kazadi l’un des portes paroles du FCC

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here