Faux, Bienvenu Matumo n’a pas quitté le mouvement citoyen LUCHA

0
170

Lundi 27 septembre une capture d’écran attribuée au compte twitter du militant du mouvement citoyen de Lutte pour le changement Lucha, Bienvenu Matumo a été partagée sur les réseaux sociaux (Facebook, WhatsApp et Twitter). Cette capture affirme que Bienvenu Matumo a quitté la LUCHA après une découverte des intérêts mesquins. C’est faux, il s’agit d’une capture d’écran traitée.  

« J’ai décidé en ce jour de quitter la Lucha et de me concentrer sur ma carrière scientifique. La LUCHA n’est qu’un club d’amis avec intérêts mesquins contre le pays. Merci à mes amis pour le temps passé de bonheur », note la capture d’écran attribuée au militant de la LUCHA.

Malheureusement, la nouvelle a vite été répandue et plusieurs internautes ont cru à cette information. C’est le cas du compte Face book « Michel Ange Katambwe Ndjibu »

😆😆😆😆 j'avais raison de ne pas adhérer à ce mouvement à Lubumbashi malgré les nombreuses sollicitations 🤔🤔🤔🤔🤔

Posted by Michel Ange Katambwe Ndjibu on Monday, September 27, 2021

La page Facebook « Canard Bleu Kinshasa », elle attribue cette position au bilan positif de l’actuel président Congolais Félix Tshisekedi.

« Avec FATSHI, tous les pêcheurs vont se convertir », légende la capture d’écran sur la page Facebook Canard Bleu Kinshasa.

https://web.facebook.com/Canardbleuviva/photos/a.101377665365122/233561515480069/

Pourquoi cela est-il faux ?

Congo check a vérifié l’information sur le compte Twitter de Bienvenu Matumo, nous n’avons pas trouvé cette publication selon la date et heure indiquées. Nous sommes entrés en contact avec Matumo pour en avoir une idée, celui-ci a rejeté ces propos et réaffirme son appartenance au mouvement de lutte pour le changement LUCHA.

« C’est faux, ce sont des gens qui veulent tout simplement s’amuser, ils ont essayé l’application Fake tweets. Ils ont eu le courage de m’attribuer des propos fallacieux et défectueux. Je reste un militant éternel du mouvement de lutte pour le changement LUCHA RDC. », confie à Congo check Bienvenu Matumo.

Comment ont- ils fait cela ?

Grâce à une application, gratuite, appelée Fake Tweets. Il est possible, en moins de deux minutes, de créer une fausse capture et incriminer n’importe qui. Même un compte certifié. Le journaliste Rodriguez Katsuva mettait déjà les internautes en garde face à ces captures.

Quel est l’impact de la publication ?

Congo check constate que la publication pourrait, faussement, montrer que le mouvement de lutte pour le changement LUCHA est un club d’amis avec intérêts mesquins contre le pays. Décourager ses membres et montrer une autre face que celle que l’on connaît de ce mouvement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here