Faux, aucune opération de désarmement de Kingakati n’a été menée

0
3834

Une publication selon laquelle Kingakati, le domaine privé de l’ancien président de la République Démocratique du Congo Joseph Kabila a été désarmé déferle la toile depuis fin juillet dernier.

Elle affirme que ce désarmement de la garde rapprochée de l’ex président Joseph Kabila a été fait par une armée étrangère sous l’égide du chef de l’État, Félix Tshisekedi. Ceci est une infox constate Congo Check à la suite de ses recherches.

La rumeur a été publiée sur les réseaux sociaux par DRC Amazing TV, Ebale ya mozindo officiel et plusieurs internautes dont quelques influenceurs et journalistes tels Moïse sauveur Kandolo ou Christian Bosembe. Des publication qui ont généré des dizaines de milliers d’interactions.

Urgent KINGAKATI désarmé complètement cette nuit. LA TEMPÊTE ARRIVE ! ! ! ! LA TEMPÊTE ARRIVE ! ! ! ! ! Les…

Publiée par Raphael rygain denonce sur Mardi 28 juillet 2020

« A tous ceux qui m’ont demandé Inbox si réellement Kingakati, la domaine privée de l’ancien président Joseph Kabila a été désarmée; je vous affirme que ce n’est pas de l’utopie, mais c’est plutôt une exacte vérité. Ça s’est passé en silence par une armée étrangère sur instruction du chef de l’État, son Excellence Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi ! » insiste l’internaute Moïse Kandolo dans sa publication.

Citée dans cette operation de désarmement, l’armée Congolaise dément

Congo check a contacté le porte-parole de l’armée congolaise, le général Richard Kasonga qui a refusé de commenter « cette rumeur », même chose pour le porte parole adjoint Général Sylvain Ekenge.

Interrogé sur le même sujet, la deuxième personnalité des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a parle des fausses informations.

« C’est du n’importe quoi. Il n’y a jamais eu un tel plan » a dit à Congo Check le général Jean-claude Yav,chef d’état-major général adjoint chargé des renseignements et opérations.

C’est en 2002 que Joseph Kabila acquiert le domaine de Kingakati (situé à une cinquantaine de kilomètres de Kinshasa) vaste de 19.000 hectares, dont la moitié est une réserve animalière (plus de 1.200 animaux sauvages dont des lions, des rhinocéros, des zèbres, des gnous, des crocodiles… importés de la Namibie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here