Faux, 510 groupes armés n’ont pas été neutralisés à l’Est grâce à l’Etat de siège

0
228

Le 8 Novembre, l’internaute l’homme des couloirs publie sur sa page Facebook une information selon laquelle avant l’état de siège, il y avait 630 groupes armés dans la partie Est de la RDC.

« Sais-tu qu’avant l’État de siège, l’Est de la RDC comptait 630 groupes des rebelles » écrit l’homme des couloirs.

Cet internaute précise que 510 groupes armés ont été neutralisés grâce à l’Etat de siège instauré depuis le mois de mai.

SAIS-TU QUE: Avant l'État de siège, l'est de la RDC comptait 630 groupes des rebelles. – Aujourd'hui pendant l'État de…

Publiée par L'homme des Couloirs sur Lundi 8 novembre 2021

« Aujourd’hui pendant l’État de siège l’Est de la RDC compte 120 groupes armés. En moins de 6 mois les vaillants FARDC ont neutralisé 510 groupes des rebelles. Calcul simple 630-120 = 510 » explique Dani Ngila.

Sa publication va jusqu’à confirmer qu’actuellement «  les 120 groupes des rebelles qui se trouvent dans la brousse en ce moment, n’ont plus des bastions ou sièges.  Leurs bastions sont occupés par les vaillants FARDC. Ces 120 groupes rebelles vivent en débandade dans la brousse voilà pourquoi ils revendiquent les décès et arrestations de leurs condisciples tués d’autres entre les mains des vaillants FARDC…plus de 500 groupes des rebelles neutralisés personnes ne dit mot depuis l’État. Il y avait des bastions des rebelles occupés il y a cela 19 ans passés mais aujourd’hui ces bastions ont été vaincu par les vaillants FARDC » renchérit l’homme des couloirs.


Cependant elle génère 22 commentaires, 88 mentions j’aime et a été partagée 44 fois.

Réaction des internautes.

«  Vraiment, la communication dans ce pays est un problème. Pourquoi on nous cache ces informations et la presse n’en parle pas ? » s’interroge Mike Moponami.

«  J’aime que l’Etat de siège continue à combattre les ennemis…» rajoute  Daniel Kalambayi Nzevu.
« Donne juste un seul nom d’un groupe armé neutralisé via l’Etat de siège »interroge Patrick Murhula.
« Il n’a jamais eu 630 groupes armés. Ce mec cherche toujours du populisme sans fondement » ajoute Joel Manzuani Kayanda.
Le KST n’a répertorié que  122 groupes armés depuis 2020.

Congo Check est entré en contact avec Kivu security Tracker  KST qui dément cette information.

« Impossible » réagit Pierre Boisselet coordonnateur de KST.Seul un nombre de 122 est répertorié par KST depuis fin 2020.

«  En Octobre 2020, nous avons fait un comptage des groupes armés dans l’Est (Tanganyika, Sud-Kivu, Nord-Kivu, Ituri et Maniema) nous en avions identifié 122 » éclaircit Pierre Boisselet coordonnateur de KST en RDC.

Et d’ajouter.

« J’ai un rapport sur la 32 région qui couvre donc la province de l’Ituri  et qui compte 21 groupes différents et encore il y a des doublons. Sachant que c’est l’une des provinces les plus touchées par le phénomène groupes armés, vous comprenez que c’est  impossible » renchérit Pierre Boisselet coordonnateur de KST.

Josaphat Musamba est chercheur sur les conflits dans la partie Est de la RDC.Pour ce chercheur, ce nombre n’a jamais existé.

«  Les groupes armés dans l’Est du Congo se fragmentent et se regroupent parfois ! Arrivé à 500 c’est faux !Une centaine oui mais aussi il y’a ceux qui se sont déjà démobilisés ! On ne peut plus en compter plus de centaine alors il faut revoir les nombres» a dit à Congo Check Josaphat Musamba.

En République démocratique du Congo, deux provinces notamment le Nord-Kivu et Ituri sont sous l’état de siège depuis le 1 mai.

A douze reprises elle a été prorogé par des ordonnances présidentielles  après le vote à l’assemblée nationale et au sénat.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here