État de siège : attention, il y a pas eu reddition de 4 000 miliciens aux FARDC en Ituri

0
207

Samedi 8 mai, des publications sur les réseaux sociaux dont Facebook, affirment que 26 groupes armés avec plus de 4 mille hommes ont déposé les armes dans la province de l’Ituri. La nouvelle est répandue sur la toile par l’internaute Lisette Lisa Mongendu, avant de très vite être partagée dans de groupes WhatsApp et Facebook et par des internautes. L’infox est apparue au lendemain de l’état de siège décrété par le Chef de l’État congolais dans cette province, et celle du Nord-Kivui. Méfiez-vous, il s’agit d’une infox.

« RDC-Ituri: 26 groupes armés se rendent avec plus de 4.000 miliciens. », lit-on sur sa publication partagée près de 300 fois

RDC ITURI: 26 Groupes Armés se Rendent avec plus de 4.000 Miliciens

Posted by Lisette Lisa Mongendu on Friday, May 7, 2021

L’infox, ayant généré plusieurs interactions dont 539 mentions j’aime a été diversement commentée. Dans le lot de 148 commentaires, la majorité des internautes ont cru à cette information.

« C’est trop tard pour eux. Que la justice fasse son travail, ils ne méritent plus la confiance de l’état. », commente Trésor Taty. Richard Tshiama qui croit aussi à cette infox veut « que ces 26 groupes armés nous citent les noms des politiciens qui sont derrière eux. »

« Et après l’état de siège ces 4.000 miliciens vont rentrer dans leurs 26 groupes armés car il n’y a pas un programme complet de réinsertion », s’inquiète Émile Diamande.

Plusieurs autres internautes ont repris l’infox comme :

ITURI26 groupes armés se rendent avec plus de 4000 miliciensFélicitations aux FARDC 🇨🇩

Posted by Jean Bokas Bukasa Kazadi on Friday, May 7, 2021

Ou celui-ci :

🔴IturiPlus de 26 groupes armés se rendent avec plus de 4000 miliciens.

Posted by Grâce Kasonga on Friday, May 7, 2021

Ou encore :

ITURI 🇨🇩 :26 groupes armés et 4.000 milicien se rendent aux autorités provinciales.

Posted by Fréddy Vainqueur Tubadi Fvt on Saturday, May 8, 2021

Aucune reddition des rebelles ces dernières semaines, encore moins en lien avec létat de siège

Les recherches menées par Congo check ont permis de conclure qu’il n’y a eu reddition des groupes armés en Ituri ces dernières semaines.

Abordée, l’armée parle d’une fausse information : « Moi je suis ici en Ituri mais je ne connais pas cette histoire. Je serai le premier à publier cela mais je ne connais rien ! Jusque-là il n’y a pas un groupe armé qui s’est rendu. », précise à Congo check, le capitaine Jules Ngongo porte-parole militaire en Ituri.

Même réaction du côté de la société civile locale

« Faux, à la phase actuelle on ne peut pas se fier à de pareilles informations, surtout que l’information circule à la veille de la mise à lieu de l’état de siège, qui dirait ce n’est pas encore opérationnel. Comment est-ce que tout d’un coup et brutalement les personnes qui ont tué pendant plus d’une année se convertissent comme ça à des agneaux ? C’est une fausse information, il ne faut pas qu’on en tienne compte. », explique Jean Bosco Lalo, représentant de la société civile de l’Ituri

Selon la Radio Onusienne en RDC, une douzaine de groupes armés sont actifs en Ituri, une des provinces concernées par l’état de siège décrété par le chef de l’Etat. Ils volent, violent, pillent et tuent principalement dans les territoires d’Irumu, Djugu, Mahagi et Mambasa. Leurs exactions entrainent le déplacement massif des habitants. Certains parmi eux ont été démobilisés vers les années 2005 et 2006 et d’autres sont restés en brousse, notamment les FRPI.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here