Des photos d’actrices porno utilisées pour appater des internautes sur Facebook

0
1253

C’est l’histoire d’une page Facebook aux manettes des arnaqueurs. Dénommée : « Engr. Mrs. Marget », cette page ne cesse pas de publier des annonces avec des promesses alléchantes relatives à l’argent et à l’amour. Sa technique consiste à illustrer ses publications par des photos des femmes dont la plupart sont tirées des sites pornographiques. « Je suis une jeune femme très riche vivant aux États-Unis, si vous avez besoin d’argent, écrivez-moi ! », c’est par cette phrase qu’elle lance souvent la plupart de ses annonces.
Pour élargir sa communauté, les gens aux manettes de ces arnaques, créent du jour au jour d’autres pages où ils publient les mêmes annonces. Attention, toutes ces pages sont aux commandes des arnaqueurs. Congo Check voudrait mettre en garde les utilisateurs du réseau social Facebook en leur demandant de s’en méfier.

Tout un lot de fausses promesses

« I am very rich but lonely, I want a partner and a friend. I will help the person financially », « Je suis riche et je vais t’aider financièrement », en français !


Et

Am online now

Posted by Jenny on Tuesday, May 10, 2022

Ce qui se traduirait en français par : « Je suis très riche mais seule. J’ai besoin d’un partenaire et d’un ami. Je l’aiderai financièrement. »

Am online now and ready to respond to all messages. Message me on WhatsApp now.

Posted by Jane on Tuesday, May 10, 2022

Photos d’illustration tirées des sites pornographiques

Si ces publications cumulent beaucoup de commentaires et réactions, c’est parce qu’ils promettent aux gens l’amour et l’argent, l’un des besoins les plus fondamentaux des êtres humains. Et en illustrant leurs annonces par des photos des femmes habillées de manière aguicheuse, plusieurs internautes tombent facilement dans le panneau. Il y a même plusieurs internautes qui déclarent leur amour à ces femmes ! C’est ainsi que commence l’arnaque, dont l’auteur est très souvent un homme et qui finit par dépouiller ses victimes.

En prenant l’une des photos d’illustration de ces annonces, une recherche d’image inversée par l’application Reverse Image de Google montre d’autres photos similaires qui proviennent des sites pornographiques :

Et une autre recherche par l’application TinEye montre un site pornographique d’où l’une des photos d’illustration est sortie. Il s’agit du site Viper girls.

Pourquoi avons-nous écrit cet article ?

En rédigeant cet article, Congo Check voudrait avertir et mettre en garde les utilisateurs du réseau social Facebook sur ce genre d’arnaques qui pullulent désormais sur les réseaux sociaux. Ainsi, les astuces décrites dans cet article, pourraient les aider à débusquer facilement une arnaque et à ne pas tomber ainsi dans le panneau.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here