Crise en Ukraine : cette vidéo de chars datent de 2014

0
510

Sur les réseaux sociaux dont Facebook, une vidéo montrant plusieurs chars de combattants brisant des barricades circulent. Selon les auteurs de la publication, ce sont des soldats Ukrainiens en fuite suite à la force russe. Méfiez-vous, cette séquence n’a rien à voir avec l’actuel conflit entre la Russie et l’Ukraine. Elle date de 2014.

« L’armée ukrainienne en fuite devant la puissance de feu de l’armée Russe. La population désemparée, abandonnée jette des pierres aux militaires qui abandonnent leurs positions. Allons-y seulement », peut-on lire sur le compte Facebook ‘ »Abigaïl la Zaïroise », la vidéo qui a régénéré plusieurs réactions a été visualisée plus de 450 fois depuis le 07 mars 2022.

L'armée ukrainienne en fuite devant la puissance du feu de l'armée Russe la population désemparée, abandonnée jette des pierres aux militaires qui abandonnent leurs positions.Allons-y seulement

Posted by Abigaïl la Zaïroise on Monday, March 7, 2022

Les internautes ont malheureusement cru à cette information qui a suscité plusieurs réactions.
« Pour les civils c’est un coup dur car le repli n’étant pas une défaite pour les militaires. Peut être vu par les civils comme un désespoir qui déclenche la colère et la haine. L’armée ukrainienne n’était pas trop préparée à cette guerre de la Russie qui est suicidaire pour cet État Ukrainien », commente l’internaute Valentin Levann.
Mais Liévin Ndjate Ongandjovu, n’y croit pas.
« Dommages que beaucoup tombent dans le piège de la présomption de crédibilité de certaines chaînes médiatiques comme France 24, alors qu’elles ne sont que des puissants outils de manipulation sur les mains des occidentaux », dit-il.
« Tu te bases sur une vieille vidéo pour dire encore des conneries comme d’habitude », interpelle Jean Jules Yem Obama.

Pour vérifier l’authenticité de cette vidéo, Congo check a utilisé des outils de vérification comme ‘‘Youtube DataViewer ’’ et google reverse image search que vous pouvez également utiliser. https://citizenevidence.amnestyusa.org/

(Photo) du processus

Marioupol 2014

La vidéo en ligne traite sur le conflit dans la ville de Marioupol, dans le sud de l’Ukraine. La séquence avait été capturée en 2014 dans la ville de Marioupol, dans le sud de l’Ukraine. Le processus de la garde nationale ukrainienne brisant les barricades des éléments anti-gouvernementaux de Marioupol.

« La Garde nationale d’Ukraine a reconnu le fait de se retirer de Marioupol. Les services de presse de la Garde nationale ont officiellement confirmé le fait du retrait des forces de sécurité du centre de la ville de Marioupol. « La Garde nationale s’est retirée pour ne pas provoquer une agression encore plus grande des militants et pour la sécurité des habitants pacifiques de Marioupol », rapporte le service de presse du département. À l’heure actuelle, il y a de petites forces spéciales du ministère de l’Intérieur de l’Ukraine dans la ville. Des soldats des forces armées ukrainiennes et des soldats de la Garde nationale d’Ukraine ont été retirés de la ville et placés à proximité », lit-on sur ce communiqué de 2014. Vous pouvez suivre ici la déclaration du gouvernement Ukrainien à ce sujet. https://military-informant.com/news/1-sp-1970961987.html
La vidéo TikTok en ligne a un nom de compte attaché à @randow212, mais le numéro de ce compte ne se trouve pas sur le site Web de TikTok, nombreux autres comptes discutent du contenu de la vidéo et indiquent le numéro de compte « randow212 ».
(Photo)
La scène s’est principalement produite lors des affrontements de mai 2014 dans la ville de Marioupol, dans le sud de l’Ukraine, où la Garde nationale ukrainienne a percé les barricades des rebelles de Marioupol. YouTube peut également trouver des clips des mêmes vidéos qui sont sur les étagères depuis au moins 2014. Par conséquent, selon l’enquête, le contexte spatio-temporel du film en ligne n’a rien à voir avec le conflit militaire entre la Russie et l’Ukraine en février 2022.


https://youtu.be/NMEw8aCfwsI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here