#Covid_19 : Faux, AstraZeneca n’a pas annoncé l’inefficacité de son vaccin, plutôt celle de son remède

0
144

Plusieurs publications Facebook annoncent que le laboratoire #Astrazeneca a annoncé l’inefficacité de son vaccin anti-Covid, le même qui est administré actuellement en République démocratique du Congo. Méfiez-vous, le groupe pharmaceutique suédo-britannique n’a pas fait une pareille annonce. Ils ont plutôt parlé de leur remède et non du vaccin.

« Le laboratoire #Astrazeneca a annoncé ce mardi que son vaccin [Astrazeneca] qu’on administre en #RDC est inefficace contre le Covid-19. Les essais vont cependant se poursuivre », écrit notamment la page Infoplusdrc Drc.

https://web.facebook.com/infoplusdrc.drc/posts/526729358453571

Une confusion entre vaccin et traitement

Afin d’en savoir plus sur cette prétendue annonce, Congocheck a entrepris de mener une recherche sur AstraZeneca. Selon un communiqué publié par AstraZeneca (https://www.astrazeneca.com/media-centre/press-releases/2021/update-on-azd7442-storm-chaser-trial.html ), c’est plutôt le traitement curatif contre la Covid-19 qui a donné des résultats non probants. « AstraZeneca a annoncé aujourd’hui (mardi 15 juin, ndlr) les résultats de l’essai STORM CHASER évaluant l’innocuité et l’efficacité de l’AZD7442 pour la prévention du Covid-19 symptomatique chez les participants récemment exposés au virus SARS-CoV-2 », lit-on sur le communiqué. L’essai a été mené chez 1121 personnes non vaccinées âgées d’au moins 18 ans, exposées à une personne contaminée par la Covid-19 au cours des huit jours précédents. Selon le communiqué du groupe suédo-britanique, ce traitement a réduit le risque de développer un cas symptomatique de 33%, un taux qu’AstraZeneca estime statistiquement non significatif.

Le vaccin AstraZeneca est efficace

Selon l’OMS, l’efficacité de deux doses standards de vaccin AstraZeneca chez les sujets séronégatifs est estimé à 63% (https://www.afro.who.int/sites/default/files/Covid-19/Techinical%20documents/WHO_FAQ_AstraZeneca_26_March_2021_FINAL_FR.pdf ). L’OMS a également constaté que cette efficacité augmente lorsque l’intervalle entre la première et la deuxième dose du vaccin est plus large et peut atteindre jusqu’à 81,3%.

En RDC, la vaccination contre la Covid-19 a débuté le 19 avril. Grâce à l’initiative COVAX, le pays a pu obtenir 1,7 million de doses dont la majeure partie a été retournée pour manque d’engouement. Jusqu’au 17 juin, seules 40.342 personnes ont été vaccinées dans 7 provinces, selon les chiffres officiels.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here