HomeActualitésAttention, satire : Mariano Diaz n'a pas remporté le ballon d'or 2022

Attention, satire : Mariano Diaz n’a pas remporté le ballon d’or 2022

Quelques heures après la cérémonie de remise du ballon d’or, sur Facebook une publication satirique annonçant Mariano Diaz comme vainqueur du ballon d’or 2022 enflamme avec acuité la toile. Méfiez-vous de cette annonce comique, elle est fausse. Le footballeur français Karim Benzema est le roi du football en 2022. Le capitaine du Real Madrid a été reconnu comme le meilleur joueur du monde et a reçu à Paris le Ballon d’Or 2022. Le magazine France Football, qui remet ce prestigieux trophée, a récompensé son excellente année dans un événement qui a compté sur une grande représentation du club, menée par le président Florentino Pérez. En devançant Mané, De Bruyne et Lewandowski, Benzema a terminé en tête d’un vote auquel ont participé 180 journalistes du monde entier, qui jugent en fonction des mérites de chaque joueur sur la saison 2021/22.


De même que par la page José El-tigro Real Madrid


Sur la page Real Madrid-Vrai Merengue où nous avons repéré en premier lieu cette publication mensongère, qui est devenue trop virale en emmagasinant en peu de temps 4591 mention j’aime, 403 partage et 177 commentaires.

En commentaires, la tendance montre que plusieurs internautes nient cette information et lancent des réactions stupides vis à vis de Mariano Diaz. «  Même ballon de caca il ne peut pas avoir » insinue l’internaute Siri Lassina Lasse. Fulbert Balolage pour sa part, se questionne  : « Peut-être le ballon d’horreur ? »Mamadou Saliou qui s’est montré humble, a suggéré de son coté : « S’il vous plaît, arrêter de vous moquer de notre joueur.  Ce n’est pas  bon pour le groupe »

Karim Benzema vainqueur officiel du ballon d’or 2022

En vue de prouver avec certitude la fausseté  de cette annonce, la rédaction de Congo Check est partie de prime à bord visiter les comptes officiels et certifiés  du magazine France Football, instance qui se charge de décerner chaque année le ballon d’or au meilleur footballeur  du monde. Après visite, nous avons retrouvé  que le magasine France Football a relayé depuis hier via sa page Facebook officielle et Instagram, une annonce proclamant Karim Benzema comme vainqueur du ballon d’or 2022 devant  Mané, Kevin Debrune, Robert Lewandowski et Mohamed Salah.
Aussi le Real Madrid, club actuel du lauréat, via ses comptes officiels dont Facebook a félicité  Karim Benzema pour ce ballon d’or complètement mérité. 
Plusieurs médias français spécialisés dans le football n’ont pas laissés  passer cet événement inaperçu sur la toile.
 « Karim Benzema a remporté lundi soir à Paris le Ballon d’Or, trophée récompensant le meilleur joueur de football au monde sur une saison. Le joueur français devance Robert Lewandowski et Sadio Mané.Il était le grand favori, il est désormais sacré. Lundi soir, au Théâtre du Châtelet, Karim Benzema a remporté sans surprise le 66e Ballon d’Or de l’histoire du football. Une récompense venant couronner une saison exceptionnelle du joueur français avec le Real Madrid, vainqueur de la Liga, de la Ligue des nations avec les Bleus et surtout de la Ligue des champions, avec dix buts inscrits lors de la phase finale.
Benzema devient le cinquième joueur tricolore à décrocher la récompense individuelle suprême dans le football, 24 ans après Zinedine Zidane, dernier français sacré en 1998. » lit-on sur Ouest-France.fr.

Après avoir reçu ce sacré dans la cérémonie, Karim Benzema très ému a prononcé un discours motivant. Tel que relayé par 90 min.com, voici le contenu de son speech :

« Je repense à quand j’étais petit. Je n’ai jamais rien lâché. J’ai eu deux modèles dans ma vie : (Zinedine) Zidane et Ronaldo. C’est beaucoup de travail, c’est s’entraîner encore et encore. Il y a eu des moments difficiles aussi. Cette période où je n’étais pas en sélection, mais j’ai parlé avec beaucoup de monde, c’était difficile. Cela m’a renforcé mentalement.

Je vais continuer comme cela, j’aimerais remercier mes coéquipiers, mon grand président Florentino Perez. Il a toujours été droit avec moi. Je n’oublie pas (Jean-Michel) Aulas et l’Olympique Lyonnais, sans eux, je n’aurais pas pu réaliser mon rêve.Ce Ballon d’Or, c’est individuel, mais ça reste le Ballon d’Or du peuple. Je pense qu’il n’y a pas d’âge. Après la trentaine, beaucoup montent de niveau. C’est de la détermination, du travail. Je m’entraîne beaucoup plus, je me dis qu’il ne faut rien lâcher. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Recent Comments