Attention, la mort de l’ancien directeur de la SNEL au Nord-Kivu date de très longtemps

0
459

Les publications généralement partagées sur Facebook ont annoncé dernièrement la mort de Léon Muheto, l’ancien directeur de la SNEL (Société Nationale d’Electricité) au Nord-Kivu. Ces publications révèlent même que sa famille biologique réclame le rapatriement de son corps au Rwanda, où il doit être mis en terre.  Méfiez-vous de ces publications, elles sont fausses, l’ancien directeur de la SNEL au Nord-Kivu, le feu Léon Muheto est mort depuis Novembre 2017, et celui-ci a bel et bien été enterré à Goma par sa famille biologique et ses proches.  

La nouvelle est apparue dans l’une des publications de l’internaute Papy Sukami. Qui, le 24 Avril dernier a posté ce qui suit : 

« Nous réitérons notre abnégation, aucun tutsi n’est congolais, voici récemment un bel exemple, la mort avant-hier de Léon Muheto qui était directeur de la SNEL Nord-Kivu, à sa mort sa famille exige le rapatriement de sa dépouille au Rwanda natal…»

NOUS RÉITERONS NOTRE ABNEGATION AUCUN TUTSI N'EST CONGOLAIS VOICI RECEMENT UN BEL EXEMPLE LA MORT AVANT HIER DE LEON…

Publiée par Papy Sukami sur Samedi 24 avril 2021

Parmi les internautes, certains ont pu déceler les indices de fausseté dans la publication, surtout en ce qui concerne la date de la mort de feu Léon Muheto.  Joël Makengo, dans son commentaire sur cette publication, a fait une alerte  d’une fausse information. « Fakenews, avant hier ?  C’est depuis 2017 », a-t-il écrit. 

Réaction et démenti d’un membre de sa famille biologique

Françoise Munyarugerero la sœur du défunt, fustige ces mauvaises informations qui circulent sur Facebook   au tour du décès de son défunt frère, il révèle que son frère est décédé depuis l’année 2017, celle-ci ne comprend pas pourquoi cela refait encore surface, pour elle, cela prouve en suffisance  que beaucoup d’internautes ne respectent pas  les  morts.

« C’est dommage ! Cela me fait très mal de voir les mauvais discours que propagent les internautes sur le décès de mon frère. D’abord il est mort depuis l’année 2017, et il a été enterré ici à Goma aux cimetières Kanyamuhanga. Il y a ceux qui disent qu’il a été enterré au Rwanda, mais c’est très désolant, allez aux cimetières Kanyamuhanga de Goma, vous verrez sa tombe. Le jour où il est décédé, aucun membre de sa famille biologique n’a demandé son rapatriement au Rwanda, tous les membres ont assisté à ses obsèques ici à Goma. Ces gens qui propagent tout cela, sont très méchants, ils ne respectent pas les morts. »      

A part sa famille biologique, Congo Check a parcouru quelques articles de certains medias qui, en 2017 avaient annoncé la disparition de Leon Muheto. Ce que disent ces articles à ce sujet, concorde parfaitement avec ce que nous ont dit les membres de la famille du défunt. 

 Le feu Léon Muheto était   mort des suites de ses blessures causées par un accident de circulation sur la route Kigali-Gisenyi au Rwanda. Ses obsèques avaient eu lieu   à Goma avec l’assistance de sa famille biologique et de certains proches comme par exemple Eugene Serufuli Ngayabaseka, le ministre à l’époque des affaires sociales et président de l’UCP (Union des Congolais pour le Progrès) dont le feu Muheto était membre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here