Attention, cette photo ne montre pas un véhicule de la MONUSCO incendié le 05 avril 2021

0
169

Lundi 05 avril, une photo montrant le véhicule de la mission onusienne en RDC (MONUSCO) en train de prendre feu circule sur les réseaux sociaux dont Facebook et WhatsApp. Les auteurs de la publication affirment que cette situation s’est passée à Beni ce lundi 05 avril 2021. Pour la page Facebook InfoplusDrc, les casques bleus sont soupçonnés d’entretenir les groupes rebelles dans l’est du pays. D’autres internautes ont repris l’infox sous différents angles mais avec la même essence.

Le cumul de partage de cette infox dépasse les 120 000 vues, et plusieurs milliers de réactions.

« Situation très tendue à Béni, la population met en feu un véhicule de la Monusco. Elle soupçonne ce dernier d’entretenir l’insécurité par des groupes armés dans l’Est du pays. », affirme la page Facebook Infoplusdrc Drc.

🔴Insécurité à l'est :Situation très tendue à Beni, la population met le feu sur les véhicules de la Monusco, les casques bleus soupçonné d'entretenir les groupes rebelles.

Posted by Infoplusdrc Drc on Monday, April 5, 2021

On a pu retrouver la même photo avec des légendes similaires sur différentes pages comme ici

🔴Insécurité à l'est :Situation très tendue à Beni, la population met le feu sur les véhicules de la Monusco, les casques bleus soupçonné d'entretenir les groupes rebelles.

Posted by Depute Obenda Kayembe on Tuesday, April 6, 2021

ici :

🔴Insécurité à l'est :Situation très tendue à Beni, la population met le feu sur les véhicules de la Monusco, les casques bleus soupçonné d'entretenir les groupes rebelles.

Posted by Infoplusdrc Drc on Monday, April 5, 2021

ou encore ici :

Situation très tendue à Béni, la population met en feu un véhicule de la Monusco. elle soupçonne ce dernier d'entretenir l'insécurité par des groupes armées dans l'Est du pays.

Posted by Byames écho on Tuesday, April 6, 2021

Certains internautes ont cru l’infox

« Le gouvernement Congolais garde-t-il le silence ou fait- il partie des rebelles » ? S’interroge Ruby Lumami.

« Les congolais pensent que Dieu viendra pour leurs problèmes ? Courage et jusqu’à la solution. », commente pour sa part Paul Aselula Welongo.

« Nous allons commencer à Uvira aussi, courage. Le peuple se libère. », incite Byamungu Mbigwa JB.

Une photo prise à Beni en novembre 2019

Pour authentifier la photo, Congo Check a effectué une recherche par images renversées, c’est un procédé non payant que vous pouvez aussi effectuer en allant sur Google Image, ou plus simplement en téléchargeant l’application Reverse Image Search.

Il s’est avéré que cette photo avait été capturée lundi 25 novembre 2019 dans la ville de Beni. La photo avait été envoyée à la rédaction des Observateurs de France 24 par Serge Sindani https://observers.france24.com/fr/20191125-tueries-beni-habitants-prennent-mairie-envahissent-camp-onu-rdc

Le même jour, un groupe de personnes avait incendié le bureau de la mairie de Beni et la base de la Monusco située dans le quartier Boïkene dans la même ville. La population revendiquait le départ de la MONUSCO après la mort de 8 civils tués dans la nuit de dimanche 24 novembre 2019 à Masiani dans le territoire de Beni.

Vous pouvez voir d’autres photos du même jour ici :

Suite à l’insécurité grandissante dans la province du Nord-Kivu en général et celle du Nord-Kivu en particulier, plusieurs couches sociales se sont mobilisées depuis maintenant le 08 avril pour dire non aux massacres des civils à Beni et Butembo.

Mercredi 07 avril, la cheffe de la Mission des Nations unies au Congo avait exprimé sa préoccupation face aux appels à la violence contre la structure de la Monusco dans l’Est de la République démocratique du Congo où les Casques bleus sont accusés de passivité par des populations.

Entre le 09 et le 10 avril, les manifestations contre la Mission onusienne en RDC ont viré aux violences, causant au moins 7 morts dans la ville de Goma.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here