Attention, cette image ne montre pas l’abbé Donantien Shole avec lancien diplomate britannique Alain Doss en Belgique

0
159

Des publications inondent les réseaux sociaux principalement Facebook depuis jeudi 29 Octobre présentant une image de l’abbé Donantien Shole, secrétaire général de la Commission Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) avec Alan Doss, ancien diplomate britannique qui avait en 2018 facilité la tenue de la réunion des opposants à Genève sous l’égide de la Fondation Kofi Annan.

Cette image a circulé et a été relayé par plusieurs comptes et pages avec une légende contraire à la réalité. Attention, sur cette image il ne s’agit pas de l’abbé Donantien Nshole avec Alan Doss.

Voici les liens des comptes et pages qui ont publiés cette image avec une légende erronée, induisant plusieurs internautes en erreur car ceux-ci ont cru que que la légende accompagnant cette image est vraie, pourtant fausse.

Abbé Nshole chez Clecor en Belgique les ennemis de la république

Posted by Romeo Josué Mukuna Kamana on Friday, October 29, 2021

Pour avoir une exactitude sur la légende attribuée à cette image, Congo Check s’est lancé dans des vérifications. D’entre de jeux, nous sommes entré en contact avec l’abbé Donantien Nshole cité dans plusieurs publications sur Facebook par rapport à cette image, celui-ci a dementi et précisé que la légende a fait sortir l’image de son contexte.

» Dans cette photo nous sommes avec les évêques francophones de Belgique à l’Archevêché de Malines. Celui qui est en face de moi c’est le Père jesuiteTommy, porte parole des Évêques Belges », a précisé l’abbé Donantien Nshole à Congo Check

Nous ne nous sommes pas arrêté par là, nous avons eu à visiter certains médias belges pour vérifier la nouvelle et nul part une information selon laquelle l’abbé Nshole a été reçu par Alain Doss n’a été publiée.

Il faut le dire, une délégation de la CENCO et l’Eglise du Christ au Congo sejourne depuis le début de cette semaine, en Belgique pour une mission de plaidoirie auprès des institutions européennes. Et ce après l’entérinement puis l’investiture de Denis Kadima a la tête de l’assemblée nationale sans qu’il y ait consensus de toutes les confessions religieuses au pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here