Attention, cette image d’un pretendu mariage entre un homme et trois soeurs jumelles est une capture tirée d’un film

0
2867



Des clichés montrant un homme et 3 femmes dans une voile de mariage avec une légende affirmant qu’il s’agit bien d’un mariage réel circule sur les réseaux sociaux et des articles de ce genre sont diffusés par certains médias en ligne. Certains internautes affirment que ce mariage a été réalisé au Sud-Kivu dans la partie est de la RDC. Attention, il s’agit d’une capture tirée d’un film.


« Sud-Kivu : un homme épouse à la fois trois sœurs jumelles », lit-on sur le compte Paulin Aganze. La publication a généré plus de 170 réactions dont des partages et commentaires en moins de 24 heures.

Sud-kivu : Un homme épouse à la fois trois sœurs jumelles

Publiée par Paulin Aganze sur Mercredi 2 mars 2022



L’information a malheureusement été partagée plusieurs fois

« Un Mariage hors du commun au Sud-Kivu : un homme épouse 3 femmes jumelles. Il s’agit de Mr Luwizo, un jeune congolais, originaire du territoire de Kalehe, dans la province du Sud-Kivu, qui a récemment épousé 3 sœurs Jumelles (Natasha, Natalie et Nadège). Dans une interview accordée à Afrimax, monsieur Luwizo a révélé qu’il est d’abord tombé amoureux de Natalie, qu’il a rencontrée sur les médias sociaux.Chaque fois que Luwizo se rendait chez Nathalie, et qu’elle n’était pas là, il était accueilli par l’une des triplettes et ne pouvait pas les différencier. Avec le temps, elles sont toutes deux tombées amoureuses de lui », publie le compte Olivier Mushagalusa, cette publication a généré plus de 785 réactions en quelques heures seulement.

Un Mariage hors du commun au Sud-Kivu : un homme épouse 3 femmes jumelles Il s'agit de Mr Luwizo, un jeune congolais,…

Publiée par Olivier Mushagalusa sur Mercredi 2 mars 2022





Parcourant quelques commentaires, Congo check a trouvé beaucoup d’internautes y ont cru.



« C’est fort possible et c’est normal, moi -même connais deux mariées à un époux ici à Goma », commente Étienne Biriki.

« Même le pasteur ici à Bukavu avait un mariage avec 3 filles le même jour dans son église. Donc ce n’est pas défendu au Congo, c’est vrai », intervient pour sa part Olivier Bashizi Ngangura.

Afin de démêler le vrai du faux, Congo check a lancé une vérification à ce sujet. Nous avons ainsi rencontré le personnage qui a joué le rôle de mari, le caméraman qui a filmé la scène et un autre cinéaste de Goma pour en savoir plus. Tous ont confirmé qu’il s’agissait d’un film.


Tout d’abord la personne qui a joué le rôle de mari dans la vidéo s’appelle Songa Zelote, il vit dans la commune de Karisimbi en ville de Goma.


« Il s’agit d’un film. Nous avons besoin de faire du buzz sur YouTube, une fois que la vidéo aura le nombre de vues dont nous avons besoin nous allons faire une interview pour expliquer tout ça. Mais tout ce que je peux vous dire pour l’instant, il s’agit d’un film et non une réalité », a confié à Congo Check Songa Zelote.

Un selfie du factchecker Daniel Michombero de Congo Check apres l’entretien avec monsieur Songa Zelote





Etant donné que beaucoup de personnes ont pensé que ce prétendu mariage s’est passé au Sud-Kivu, nous avons par la suite rencontré le cameraman qui a filmé la vidéo. Il s’appelle Egide Masirika, il nous a confirmé que la vidéo avait été tournée dans la ville de Goma.



« Tu peux même voir sur la vidéo, tout s’est passé dans la ville de Goma. Le Mariage ici avait été célébré dans une parcelle ici à Goma », a-t-il dit.



Congo check a également rencontré Kyembwa Jean-Pierre king, connu sous le personnage de Mupendaraha, acteur de théâtre, de cinéma et réalisateur, pour comprendre le contour de la nouvelle. Il a affirmé qu’il connaît bien les filles et qu’il ne s’agit pas d’une réalité.



« Je connais ces filles, nous avons joué avec elles dans le film triple K, elles ne sont pas mariées à un homme. Il s’agit de quelque chose fabriqué dans le but de faire du buzz sur l’internet », a-t-il dit à Congo check.



Congo check a pris rendez-vous avec les filles, pour en savoir plus.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here