Attention, aucune preuve n’atteste que l’armée ougandaise soupçonne les FARDC de se déguiser en ADF

0
185

Depuis le 2 Mai dernier, une publication de El Patrick Kamalu qui a plusieurs dois été partagée sur le réseau social facebook, annonçait que les fardc et les updf pourraient s’affronter sur terrain en pleines opérations.

Selon cette publication, l’armée ougandaise et ses services de renseignement auraient constaté que pour la plupart de cas, quelques éléments des fardc se déguisent en ADF nalu, tuent, pillent et brûlent les maisons des paisibles citoyens.

Attention, cette information est fausse.

« RDC: PROBABLE AFFRONTEMENT ENTRE LES FARDC et UPDF ! À n’importe quel moment à Kasindi, les FARDC et les UPDF peuvent se tourner des canons (affrontements) POURQUOI ? Selon les informations l’armée ougandaise et ses services des renseignements ont constaté que pour la plupart de cas, ce sont quelques éléments des FARDC qui se déguisent en ADF NALU et tuent, pillent et brûlent les Maisons des paisibles citoyens. Très certain confirme les UPDF..
Ntita kamalu Mfumu wa BENA KALENDA à Mombassa Kenya », peut-on lire sur la page de l’auteur, ayant généré d’amples réactions de la part des internautes, dont des mentions j’aime, commentaires, et mainte fois partagée, surtout dans des groupes plus populaires.

Cette publication a trouvé des soutiens de plusieurs internautes, bien que certains n’y croient toujours pas

Paul kavuha écrit en commentaire « Depuis bcp de temps il y avait tant de révelations que dans le rang de Fardc il y a des militaires qui se déguisent en Adf raison pour laquelle la paix à l’Est a difficile à s’installer », et Jacob Israël qui rajoute « Qu’il soit ainsi ! ». 
Parmi ceux qui doutent, figure Jean-Pierre Kangomba qui ecrit: « Toi tu n’a jamais publié les choses vraies. Tes publications sont tjrs teintées de la haine, et rien de bien qui peut sortir de toi ».

Mainte fois partagée
https://mobile.facebook.com/pierre.bakinai?lst=100003687986255%3A100001071605397%3A1652635857#

La pertinence de détruire cette information repose sur le fait que, malgré qu’elle soit fausse, cette information prend de plus en plus de l’ampleur sur la toile et risquera de compromettre les opérations qui sont en cours dans la traque des rebelles en cette période de l’état de siège, pendant laquelle la collaboration civilo-militaire reste sollicitée par les autorités, d’où elle devrait être protégée

Dans sa mission de lutter contre la désinformation, Congo Check a contacté le porte-parole des FARDC dans le secteur opérationnel sokol 1, le lieutenant Antonny MWALUSHAYI a toute puissamment démenti l’information. 

« C’est une fausse information mon ami. Les fardc et les updf collaborent très très bien sur terrain. Cette intoxication a été créée par les ennemis de la paix dans le seul objectif de détourner l’attention et la confiance qu’accorde la population de Beni aux opérations conjointes. »

La publication a pris de l’ampleur ces derniers jours, après la dernière déclaration du président Félix Tshisekedi à Abidjan en Côte d’Ivoire, sur l’implication de l’armée et de la police dans l’insécurité à l’Est.  

Mais sur terrain, les fardc et les updf continuent leur collaboration dans la traque des groupes rebelles qui endeuillent la partie Est de la République Démocratique du Congo et menacent la sécurité dans la Sous-Région des grands lacs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here