Non, l’IGF n’a pas entamé une enquête sur la gestion des fonds impliquant Adolphe Muzito

0
452

Depuis lundi 07 Décembre 2020, une publication circule dans les réseaux sociaux affirmant que l’inspection générale de financement a annoncé l’ouverture d’une enquête sur la gestion des fonds alloués à la construction de la résidence de Buma, également à l’asphaltage d’une route qui serait jusqu’à ce jour dans mauvais état. Une affaire dans laquelle l’ancien premier ministre congolais Adolphe Muzito est impliqué.  

Il s’agit d’une infox, l’inspection générale de financement affirme n’avoir amorcé aucune enquête dans ce sens. 

« URGENT ! Adolphe Muzito bientôt devant la justice. L’IGF annonce l’ouverture de l’enquête sur l’érection de la résidence de Buma, un château à Gizenga pour 7 millions de dollars. Au contraire, 700.000$ seulement payés par lui-même Muzito à Ankara (Turquie) mais aussi 3 millons débloqués pour asphaltage sans résultat « le tout abandonné aujourd’hui » Mike Mukebayi », écrit la page Van Mutoka Official. 

Dans seulement 24 heures, la publication a généré une centaine d’interactions dont 146 partages, 70 commentaires et 770 mentions j’aime.

[embedfb https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=400758571357735&id=109081167192145]

Pour vérifier cette nouvelle, Congo Check a contacté le chargé de communication de l’inspection générale de financement en RDC, Apo Ipan parle d’une fausse nouvelle devenue virale dans les réseaux sociaux. Il indique que très souvent lorsque l’IGF entreprend des enquêtes, elle les fait d’une manière silencieuse.   

« L’IGF lance les inspecteurs sur terrain pour vérifier les faits. Et ça peut être soit sur demande du chef de l’État, du premier ministre, ou sur l’initiative de l’inspecteur général lui-même », partage Apo. 

« Mais pour le cas de la résidence de Buma, celui de Gizenga, l’inspection générale de financement n’a amorcé aucune enquête jusqu’à ce jour », poursuit-il. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here