Mise en contexte manquant : cette photo ne montre pas l’arrivée des réfugiés afghans en l’Ouganda

0
133

La photo montrant des centaines de personnes entassées dans un avion est utilisée par plusieurs internautes sur Facebook et la messagerie WhatsApp, affirmant que ce sont des réfugiés afghans en partance pour l’Ouganda. Méfiez-vous, la photo est sortie de contexte.

C’est le cas de Lejam Lekmr, qui l’a publiée le mardi dernier avec comme légende : « Réfugiés Afghans en Afrique. À la demande des Etats-Unis à laquelle le président Yoweri Museveni a consenti. Un premier contingent d’environ 500 Afghans devrait atterrir à l’aéroport international d’Entebbe dans quelques heures. Avec cette arrivée, l’Ouganda deviendra le premier pays africain à accueillir les réfugiés fuyant la crise actuelle en Afghanistan », lit-on sur le fil d’actualité de ce compte. La publication a généré plusieurs dizaines d’interactions.

Réfugiés Afghans en Afrique A la demande des Etats-Unis à laquelle le président Yoweri Museveni a consenti. Un…

Publiée par Lejam Lekmr sur Mardi 17 août 2021

Réactions des internautes

Le post a été commenté par plusieurs dizaines des internautes. La plupart en lisant l’information, l’ont liée à la photo, ce qui a créé un sentiment de rejet.

« Que Dieu nous aide. C’est en Afrique où on vient déposer la merde ! », s’exclame Joceline Ngoan Fong.

« Les africains ne cesseront jamais de me surprendre. Ils s’en sortent eux même ? Les USA n’ont plus d’espace ? Mais bon, ils vont leurs donner les aides », commente Pascal Nke.

La photo est sortie de contexte

En effet, l’Ouganda dirigé par le président Yoweri Museveni a donné son accord pour accueillir environ 2.000 réfugiés afghans, sur demande ou sollicitation des États-Unis d’Amérique, suite à la crise actuelle en Afghanistan avec la prise de Kaboul par des Talibans.

Le chiffre n’est pas encore précisé de manière officielle, et non plus, aucune source officielle n’affirme jusqu’à présent que cette demande est déjà effective, du fait que les autorités ougandaises veulent des garanties.

« Cela pourrait être 1.000 ou 2.000 réfugiés. Je ne sais pas exactement combien de personnes ils veulent qu’on accueille. Nous avons demandé à nos homologues américains de nous fournir plus de précisions sur le profil exact des individus que Washington nous prie d’accueillir pendant deux ou trois mois, le temps de les soumettre à des contrôles avant de prendre la route vers les États-Unis », a dit à Radio France Internationale, Henry Oryem-Okello, ministre ougandais des Affaires étrangères.

Cette photo partagée sur la toile qui montre des réfugiés entassés dans un avion, n’a rien à voir avec l’Ouganda.

La recherche inversée d’images faite par Congo Check indique que la photo date du 15 août 2021. Une image emblématique montrant plus de 640 afghans fuyant la crise dans leur pays entassés dans un cargo de l’armée américaine.

Cette avion n’avait pas pris la direction de l’Ouganda, mais plutôt du Qatar. Elle avait été publiée par Defense One : https://www.defenseone.com/policy/2021/08/inside-reach-871-us-c-17-packed-640-people-trying-escape-taliban/184563/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here