La vidéo du Pastor Blinks lavant ses fidèles, est une scène comique destinée à « interpeller sur les antivaleurs dans les églises »

0
1441

Depuis le réveillon de nouvel an, des vidéos d’une église où le pasteur se donne à des scènes scandaleuses d’attouchement des femmes sont devenues virales. Sans se douter du vrai contexte desdites vidéos, les internautes ont été très choqués, condamnant au passage les églises en Afrique. Après vérification, Congo Check confirme l’authenticité de la vidéo originale. Cependant il est important de souligner que la scène n’est pas réelle, car elle a été filmée pour interpeller sur les antivaleurs dans les églises à travers la comédie.

Aaron Banderas a partagé sur sa page les clichés de cette vidéo dans une publication ayant généré plus de 1.300 pages avec la légende : « Afrique hein mon Afrique, voilà un Pasteur qui lave des femmes dans son église ».

Afrique hein mon Afrique, voilà un Pasteur qui lave des femmes dans son église. 2022 sera heleléeeee

Posted by AaronBanderas on Sunday, January 2, 2022

Sur la page « J’aime mon pays le Cameroun », les mêmes clichés ont généré plus de 750 partages avec la légende : « Voilà un pasteur qui lave les femmes dans son église. Il leur promet mariage, travail etc. Pourquoi la plupart du temps se sont toujours les femmes qui tombent dans ce piège ? »

ENCORE LES BONBON PASTEURS ! Voilà un Pasteur qui lave les femmes dans son église. Il leur promet mariage, travail…

Posted by J'aime Mon Pays le Cameroun on Monday, January 3, 2022

Dans les deux publications, les internautes ont condamné l’attitude du pasteur et la naïveté de ces femmes qui « se sont laissées faire ». Audrey Djampou a estimé que « le problème n’est pas les pasteurs mais l’humain qui a foi au pasteur plutôt qu’à Dieu ». De son côté, Lise Line a regretté l’aliénation qui atteint son paroxysme. « C’est quel désespoir qui peut pousser les femmes à accepter d’être humiliées comme ça ? », s’est-elle interrogée. Oumoul Toumimi a, lui remis une couche en confirmant l’information : « Ça se passe dans une église au Ghana. Il y a d’ailleurs une vidéo dessus ».

Mensah Nana alias « Pastor Blinks » précise le contexte de la vidéo

Comme nous l’avons expliqué dans un premier article, la scène n’est pas réelle. Il s’agit d’un film comique du Ghanéen Mark Mensah Nana, dit « Pastor Blinks ». L’intéressé, approché par Congocheck, s’est dit fier de son œuvre, destinée à peindre de manière comique les antivaleurs dans la société ghanéenne pour éduquer la masse. « C’est depuis 2017 que je réalise ce genre de vidéos. Ce ne sont que des films et je ne suis qu’un acteur incarnant un faux pasteur », nous a-t-il expliqué. Il a affirmé tirer son inspiration du vécu quotidien des Ghanéens. « Les gens viennent me voir avec leur expérience et il est de mon devoir, en tant que cinéaste, d’y ajouter un plus pour le rendre le plus réaliste possible », a-t-il ajouté.

Parlant des retombées de sa démarche, il s’est réjoui en ces termes : « Depuis que je me suis lancé dans ce genre des vidéos, le taux de ces pratiques scandaleuses a considérablement baissé. Certains ne comprennent pas encore mon objectif mais je sais qu’il y aura un moment où ils comprendront ».

Malgré le premier article de Congo Check sur une autre scène du Pasteur Blinks, les rumeurs et les contre-vérités autour de cette vidéo n’ont cessé de prendre de l’ampleur, c’est ainsi que nous avons décidé de remonter jusqu’à son auteur pour avoir sa version. De son vrai nom Mark Nana Mensah, Pastor Blinks est né le 15 juin 1982. Il est acteur, producteur et chantre du gospel originaire du Ghana.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here