« J’ai mille chances de revenir au pouvoir en 2023 », ces propos sont faussement attribués à Joseph Kabila

0
3086

Une publication circule sur les réseaux sociaux attribuant à Joseph Kabila la déclaration selon laquelle, il attend se représenter aux élections présidentielles prochaines en 2023. Il s’agit d’une fausse nouvelle.

En effet, la page Facebook « Sauvons LE CONGO » a publié depuis le 27 août dernier, une déclaration attribuée au président honoraire de la RDC, Joseph Kabila, dans laquelle ce dernier affirme qu’il sera de nouveau le chef de l’État à partir de 2023. Une publication qui a généré plus de 1000 interactions dont 845 commentaires et 392 partages.

« Large diffusion Joseph_Kabila : ‘’j’ai mille chance de revenir au pouvoir en 2023.’’ Le président honoraire Joseph Kabila affirme qu’il est possible qu’il soit à nouveau à la tête de la république démocratique du Congo, au cours d’une réunion entretenue dans son royaume de Kingakati l’ex président de la république démocratique du Congo confirme aux différents médias qu’il est possible qu’il soit élu état président de la république aux élections prochaines de 2023 et il est impatient de voir l’arrivée de cette date », peut-on lire sur la dite page.

Sauf que ces propos sont faussement attribués à Joseph Kabila, constate Congo Check après vérification auprès des sources proches du sénateur.

Contacté par Congo Check ce mercredi 09 septembre, le porte-parole du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), le parti chef à Joseph Kabila, affirme que ces propos sont attribués à tort à l’autorité morale du parti précité, « étant donné que ce dernier n’a pas l’habitude de se confier à la presse » depuis qu’il a cédé le fauteuil présidentiel.

« C’est du n’importe quoi, Joseph Kabila n’a jamais dit ça. D’ailleurs vous savez qu’il n’a pas l’habitude de parler », a déclaré François Nzekuye, porte-parole PPRD.

D’après lui, la majeure préoccupation actuelle, c’est l’avancement du pays, sous la houlette de la coalition gouvernementale composée par le FCC de Joseph Kabila et Cap pour le Changement (CACH) de Félix Tshisekedi à l’issue des élections de 2018.

« Actuellement, nous avons le président Félix Tshisekedi. Nous devons lui laisser le temps de travailler calmement et finir son mandat. Au moment venu, le FCC parlera de la présidentielle de 2023 », a conclu François Nzekuye.

Autre proche de Joseph Kabila Kabange, à démentir cette information est Justin Bitakwira, ex-ministre de l’agriculture et développement rural dans le règne de Kabila.

« Si vous voulez savoir le candidat du FCC en 2023, posez moi la question en 2022. Pour l’instant on n’est pas sur ce dossier et je peux vous confirmer que le sénateur à vie Joseph Kabila n’a pas dit qu’il ne sera pas candidat en 2023, mais retenez que rien ne l’empêche à se présenter », a précisé Justin Bitakwira.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here