Faux, le Rwanda ne prévoit pas installer au Nord-Kivu les migrants renvoyés du Royaume-Uni

0
162

Des publications sur Facebook affirment que Paul Kagamae, Président rwandais, a sollicité une place au Nord-Kivu pour accueillir des migrants « islamiques », qui viendraient du Royaume-Uni. La page Facebook « Congo News+ » affirme que Kagame avait sollicité cette place pour y ériger une cité moderne. Méfiez-vous, c’est une infox, créant un amalgame faux entre deux informations qui n’ont rien à voir ensemble.

« C’est officiel, le Rwanda a signé un accord avec Londres pour accueillir sur son sol, des migrants islamique et demandeurs d’asile selon plusieurs sources Paul Kagame avait sollicité une partie au nord Kivu ou il va ériger une cité moderne pour accueillir les migrants islamique », lit-on sur la page qui a régénéré plus 1580 réactions dont des partages et des commentaires.

🛑🇷🇼🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿Urgent Urgent 👉🏿 c'est officiel Le Rwanda signe un accord avec Londres pour accueillir sur son sol, des…

Posted by 𝗠𝗯𝗼𝗸𝗮 𝗲𝗹𝗲𝗻𝗴𝗶 on Thursday, April 14, 2022

🛑🇷🇼🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿🛑👉🏿 c'est officiel Le Rwanda signe un accord avec Londres pour accueillir sur son sol, des migrants islamique…

Posted by CONGO NEWS+ on Thursday, April 14, 2022

Plusieurs personnes ont cru à cette information même si d’autres ont émis des doutes quant à sa véracité.

« Il considère le Kivu comme faisant partie du Rwanda, nous devons le réveiller d’une manière fracassante pour qu’il arrête de rêver. », commente l’internaute Alesa Alexis.

Dickson BG Bunga a également cru à l’information, il crie à une menace contre la RDC et appelle à la mobilisation pour empêcher ce prétendu projet de Kigali.
« Une menace existentielle pour l’Est de la RDC. J’espère que nos dirigeants s’en rendent compte et font le nécessaire pour protéger notre intégrité territoriale dans un avenir très proche ! », dit-il.


Mais Kabala Mulamba n’a pas cru à la nouvelle : « Ces gens-là ne sont pas des islamistes svp ! Sont des réfugiés pour lesquels le Rwanda doit chercher une place où les loger chez eux ! Le Nord-Kivu n’est pas une province du Rwanda mes frères », tempère-t-il.

C’est en vue de mettre fin à cette polémique que Congo check a entrepris de vérifier l’information et son contexte. Les résultats prouvent que le Rwanda a signé un accord avec le Royaume Uni pour accueillir des migrants au Rwanda et non en RDC. Congo Check a parcouru le document signé par les deux gouvernements, nous n’avons pas trouvé ces allégations.

« Le ministre de l’Intérieur, Priti Patel du Royaume-Uni, a déclaré : La crise migratoire mondiale et la manière dont nous luttons contre la migration illégale nécessitent de nouvelles solutions de pointe. On estime à 80 millions le nombre de personnes déplacées dans le monde et l’approche globale de l’asile et de la migration est rompue. Le ministre rwandais des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Vincent Biruta a déclaré :Il existe une responsabilité mondiale de donner la priorité à la sécurité et au bien-être des migrants, et le Rwanda se félicite de ce partenariat avec le Royaume-Uni pour accueillir les demandeurs d’asile et les migrants et leur offrir des voies légales de résidence. Il s’agit de veiller à ce que les personnes soient protégées, respectées et habilitées à poursuivre leurs propres ambitions et à s’installer de manière permanente au Rwanda si elles le souhaitent », lit-on sur ce document traduit de l’anglais en Français et qui a pour titre : Premier partenariat mondial pour lutter contre la crise migratoire mondiale. Vous pouvez également le lire sur le site du gouvernement du Royaume-Uni.

Congo check a par la suite contacté Vincent Biruta, ministre rwandais des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, signataire de l’accord. Il a rejeté ces allégations.
« Il est évident qu’il s’agit de fake news, juste de la désinformation », a confié à Congo Check le ministre Rwandais, qui d’ailleurs est co-signataire de cet accord.

Vincent Biruta signant l’accord

Nous avons par la suite approché le côté congolais pour en savoir plus. Le général Sylvain Ekenge, porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu, évoque les fausses informations.

« Il faut poser la question aux gens qui ont publié ces fausses informations. Le gouverneur n’a pas les contacts de Paul Kagame. C’est du n’importe quoi. », a-t-il confié à Congo Check.

Contexte de l’infox :

  1. Après l’éruption volcanique en mai 2021 à Goma, le Rwanda avait promis de construire un village moderne en RDC, au profit des personnes sinistrées. Un projet de 30 millions de dollars américains. Le Rwanda a déjà construit plusieurs villages modernes pour ses habitants. « C’est un village modèle et moderne, qui comprend les habitations, centre scolaire donc maternelle, primaire, secondaire bien équipé avec des laboratoires et autres, un centre médical, avec une maternité et des lits d’hospitalisation, etc. Cela comprend également des activités économiques telles que nous avions visité au Rwanda, il y a des activités économiques pour rendre le centre un peu indépendant financièrement et puis bon il y a tous les autres services comme l’eau, l’électricité, les routes et ainsi de suite.« , avait fait savoir Claude Ibalanky, Coordonnateur du mécanisme du national de suivi de l’accord d’Addis-Abeba ( MNS) à nos confrères de Actualite.cd Ce village hébergera uniquement des congolais. ENtre 200 et 400 familles, qui ont tout perdu dans l’éruption du Nyiragongo.
  2. Le Rwanda, depuis 3 ans, se positionne pour accueillir des migrants. Déjà, certains migrants qui étaient en Libye ont été accueillis au pays de Paul Kagame. Ce nouvel accord avec le Royaume-Uni fait réagir dans le monde entier, l’ONU a même parlé d’une violation des droits humains.
  3. Ces deux informations ne sont donc pas à lier de manière frauduleuse.

Pourquoi cette information est-elle nocive ?
Les gens pourraient penser que le président Congolais a cédé une partie de la province du Nord-Kivu au Rwanda. Une fois que ces migrants seront au Rwanda, on pourrait les confondre avec des islamistes terroristes. La nouvelle peut également inciter à la désobéissance civile aux autorités et semer de plus en plus de la haine entre les deux pays voisins.

#rwanda #RDC

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here