Lionel Messi septième fois Ballon d’or : une première mondiale

0
409

Le suspens s’est arrêté lundi soir, à Paris au Théâtre du Châtelet : Messi est pour la septième fois le gagnant du prestigieux Ballon d’or. Cette nouvelle est venue confirmer les rumeurs qui circulaient depuis plusieurs semaines.

Pour cette 65ème édition. Les noms de Karim Benzema, de Jorginho, et de Robert Lewandowski circulaient aussi, pour cette même récompense de meilleur joueur du monde cette année.

33 voix de plus de Robert Lewandosky

Avec 33 voix de plus (sur les points attribués par 170 journalistes de 170 pays différents) que le buteur polonais du Bayern Munich.

Lionel Messi a été vainqueur de la Coupe du Roi avec le Barça, de la Copa América avec l’Argentine l’été dernier mais aussi meilleur buteur de la Liga l’an passé avec 30 réalisations.

Mais ses débuts au Paris Sanit-Germain restent timides.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs réactions ont fusé, avec même le mot « honteux » en tendance, pour qualifier cette édition du ballon d’or.

C’est quoi un ballon d’or ?

« Créé en 1956 par le magazine France Football, ce trophée récompense le meilleur joueur de football de l’année. Jusqu’en 1995, seuls les joueurs européens, évoluant dans un club européen pouvaient y prétendre. Il s’est ensuite peu à peu ouvert aux joueurs étrangers évoluant en Europe puis à toutes les nationalités en 2007. D’où le fait que des joueurs comme Pelé et Diego Maradona ne l’ont jamais remporté. », écrivent nos confrères de Cnews.

« Jusqu’en 2009, le classement était établi par des journalistes internationaux. Puis entre 2010 et 2015, le Ballon d’Or est temporairement devenu la propriété de la FIFA et était désigné par un jury étendu aux membres de la Commission du Football de la Fifa ainsi qu’aux sélectionneurs et capitaines des pays membres de la Fifa. A partir de 2016, France Football a « repris » la main et le vote est de nouveau établi par les journalistes.

Au total, ce sont 170 journalistes, un par pays, qui votent pour le Ballon d’Or masculin. 50 journalistes spécialistes du football féminin pour le Ballon d’Or féminin. Le scrutin a été clôturé le 24 octobre. », poursuivent les confrères.

Chaque journaliste établit une liste de cinq joueurs. Six points sont attribués au premier, quatre au second, trois au troisième, deux au quatrième et un au dernier. Trois critères sont à respecter par les votants : les performances du joueur (individuelles et collectives), son palmarès, sa classe (talent et le fair-play) et sa carrière. A noter qu’en cas d’égalité, les nommés sont départagés grâce à leurs nombres de premières, deuxièmes et troisièmes places. En cas de nouvelle égalité, un nouveau scrutin est organisé entre les joueurs concernés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here