Faux, le ministère de la décentralisation n’a pas encore été supprimé du gouvernement

0
629
Azarias Ruberwa, président du RCD ce 2/08/2011 à Kinshasa, lors d’une conférence de presse. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

A quelques heures du discours du président de la république, Félix Tshisekedi, une publication sur Facebook parle de la suppression du ministère de la décentralisation dans le gouvernement congolais. C’est une désinformation.

« le président de la république annonce la suppression du ministère de la décentralisation », dit cette publication qui a généré jusqu’à ces jours plus de 1129 likes, 221 commentaires et qui est illustrée par une image du ministre en charge de la décentralisation, Azarias Ruberwa.

[embedfb https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1063288010815856&id=647492352395426]

Lors du prononcé de son discours, le dimanche 6 Décembre dernier, le chef de l’État, Félix Tshisekedi a rendu compte au peuple congolais des différentes propositions des plusieurs couches socio-politiques de la RDC reçues pendant les consultations. De ces propositions figure la suppression du ministère de la décentralisation. De ceci résulte en effet cette fausse information.

Contacté par Congo Check, la porte parole adjointe du président Félix Tshisekedi parle également d’une fausse information : « le président a parlé des propositions issues des consultations présidentielles dernières dans son discours. Cela reste encore une proposition et n’est pas concret. Le ministère de la décentralisation existe dans le gouvernement congolais et est opérationnel jusqu’à ces jours. »

Le ministre d’état en charge de la décentralisation et réforme institutionnelle, Azarias Ruberwa ajoute, quant en lui, que cette information ressort d’une mauvaise interprétation du discours du chef de l’État.

« le ministère de la décentralisation est bel et bien en fonction. Le président a annoncé dans son discours la suppression du ministère, il faudra que son exécution s’en suive. A l’instant nous le ministère est en exercice et nous sommes ministre de la décentralisation et réforme institutionnelle », a-t-il précisé.

Notons que lors de son discours dernier, le président Félix Tshisekedi a annoncé la proposition de la suppression du ministère de la décentralisation pour réintégrer sa fonction au sein du ministère de l’intérieur.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here