Cette vidéo montre une fusée lancée en Chine, et non un soleil artificiel

0
346

En seulement quelques heures, une courte vidéo de 14 secondes est devenue très virale sur Instagram, Facebook et même WhatsApp. On y voit des gens en train de filmer une boule de feu qui s’élève dans les cieux. La légende, inscrite directement dans la vidéo dit qu’il s’agit d’un soleil créé par des Chinois. Cela est complètement faux, il s’agit plutôt du lancement d’une fusée !

Les chinois ont, certes, réussi à créer un « soleil artificiel » en laboratoire et grâce à une réacteur à fusion nucléaire, dans des situations très contrôlée et non devant un public. On vous explique tout dans cet article !

Voici un de ces post, sur Intsagram,

Contexte de l’infox :

La viralité de l’infox a été aidée par l’actualité chinoise. En effet, fin 2021, des scientifique chinois ont pu battre un record qui a été dévoilé en début 2022. En laboratoire, ils ont pu produire une chaleur de 120 millions de degré celsius, soit 9 fois plus chaud que notre propre soleil. Cette prouesse a été rendue possible grâce à « une technique de confinement magnétique, on chauffe de l’hydrogène — avec un gaz de type deutérium — jusqu’à ce qu’il en devienne totalement ionisé, générant un plasma d’hélium. Les étoiles tirent leur énergie (et donc leur brillance) de ce type de réactions. L’énergie générée peut s’avérer colossale, et, pour un réacteur à fusion, tout l’enjeu est de stabiliser cette réaction à une haute température sur le long terme, afin de pouvoir la récupérer via les parois et l’utiliser comme source.« , comme expliqué dans un article de nos confrères de Numerama.com

Ils poursuivent :

« Le réacteur de fusion nucléaire chinois a atteint 120 millions de degrés pendant très exactement 1 056 secondes, c’est-à-dire pendant environ 17 minutes. Cette température est bien supérieure à celle de notre Soleil, évaluée à 15 millions de degrés. Précédemment, ce même soleil artificiel avait pu être maintenu à 20 millions de degrés pendant 101 secondes.«

Vous comprenez ici que cela se passe dans un endroit très contrôlé et non face au grand public.

Le lancement de la fusée, le 24 décembre 2021

Parlons maintenant du lancement de la fusée. Pour vérifier un vidéo, il existe plusieurs méthodes. L’une d’elle c’est d’utiliser l’outil Invid Weverify, qui est gratuit et sous forme d’extension que vous ajoutez sur votre navigateur Google Chrome ou Mozila Firefox. Cet outil vous fait des captures d’écran de certaines séquences de la vidéo, en les liant à un moteur de recherche inversée d’images. Cela vous permet de voir où et quand la vidéo aurait été publiée précédemment et dans quel contexte. Mais cette méthode demande d’avoir un ordinateur.

Deuxième méthode, et vous pouvez le faire sur votre téléphone, vous jouez la vidéo sur votre téléphone portable et vous faites des captures d’écran de certaines scènes. Préférez des scènes avec des éléments clairs et immobiles.

Nous avons utilisé cette méthode. Cela nous a conduis à plusieurs liens, des articles et vidéos liés à une de nos captures. Et en conclusion, voici ce qu’il faut en retenir :

° Nous avons trouvé un article de nos confrères des observateurs de France 24, qui ont fait le lien avec un lancement de fusée : «

En cherchant des vidéos de lancement de fusée de la base de Wenchang avec des mots clés en chinois, on retrouve sur la plateforme de vidéo chinoise Bilibili une vidéo montrant le lancement de la fusée « Long March 7 » dans la nuit du 23 décembre 2021.

La physionomie des lieux correspond parfaitement à ce qu’on voit dans la première vidéo, et la fumée se dégageant lors du lancement de la fusée épouse exactement la même forme.

On distingue en comparant les deux vidéos la même côté avec la plage, et les mêmes végétations. La forme de la fumée s’échappant au lancement de la fusée est aussi la même. » Ils ont ainsi comparé même les deux vidéos.

°

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here