Aucune preuve n’atteste que Néhémie Mwilanya a été consulté par le premier ministre Sama Lukonde

0
224

Une publication sur le compte Facebook du média en ligne Congo Profond, relayée par plusieurs internautes dont Lisette Lisa Mongendu, affirme que le coordonnateur du Front Commun pour le Congo (FCC), monsieur Néhémie Mwilanya a été consulté par le premier ministre Sama Lukonde sous la casquette de chef coutumier. Méfiez-vous de cette publication, c’est une infox.

D’après les recherches faites par CONGO CHECK, Sama Lukonde n’a pas reçu Néhémie Mwilanya pendant les consultations des forces politiques et sociales clôturées le 1 mars.

« Néhémie Mwilanya accusé d’avoir pris part aux consultations de Sama Lukonde sous couvert d’une frange de chefs coutumiers. Dans une déclaration officielle faite ce jeudi 4 mars à Kinshasa/Gombe, le Conseil national de l’autorité traditionnelle et coutumière accuse l’ancien coordonnateur du Front Commun du Congo ( FCC), Néhémie Mwilanya, de poursuivre son entreprise de déstabilisation de l’Autorité coutumière de la RDC. En effet, a indiqué Sa Majesté Mfumu Difima Ntinu, au nom de ses pairs chefs coutumiers, le trio Mwami Munongo-Ndatabaye-Néhémie Mwilanya a usurpé d’une fausse qualité pour être reçu, le 1er mars dernier, par le Premier ministre Sama Lukonde, en lieu et place des personnes attitrées réunies au sein du Conseil national de l’autorité traditionnelle et coutumière» note faussement cette publication.

[embedfb https://web.facebook.com/moiselisette/posts/764671270855502]

En l’intervalle de 24 heures, la publication a généré des dizaines d’interactions, dont 45 mentions j’aime, 1 commentaire et 21 partages. Certains internautes ont même cru à cette information.

« Mais Néhémie avait quelle qualité ? Qui l’a mandaté pour qu’il se retrouve dans la salle ? Parmi les chefs coutumiers il y a des traîtres qu’on se le dise » commente Jean-Jacques Dikete.

« Quelles sont les mesures prises par le protocole du jour pour monsieur Mwilanya ? Chaque chose a son temps. Triste FCC-PPRD», commente pour sa part la publication de Congo Profond.net, François Tshimanga.

Pour vérifier cette information, Congo check a contacté plusieurs sources proches du coordonnateur du FCC et  du service de communication du premier ministre congolais.

Selon Amede Mwarabu, l’un des agents du service de communication du premier ministre Sama Lukonde, il s’agit d’une fausse information, Néhémie Mwilanya n’a jamais été reçu par le premier ministre pendant les consultations.

Des sources proches de Néhémie témoignent, que le Directeur de cabinet de Joseph Kabila, ancien président de la RDC, n’est pas sur le sol congolais, celà, avant même le début des consultations.

« C’est faux, Néhémie Mwilanya a quitté le pays bien avant le début des consultations du premier ministre» répond à Congo Check Lubunga Bya’Ombe, l‘un des proches de l’ex président Joseph Kabila, assurant aussi la fonction de son chargé de missions.

Lancées depuis lundi 22 février, les consultations des forces politiques et sociales en vue de la formation prochaine du gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation ont pris fin  lundi 01 mars. 

Pendant 7 jours, le Premier Ministre Sama Lukonde Kyenge a consulté plus de 40 délégations de divers secteurs de la vie nationale. Acteurs politiques, opérateurs économiques, organisations socio-professionnelles et membres de la société civile tous ont défilé à l’immeuble du gouvernement.

Sama Lukonde Kyenge a été nommé Premier Ministre à la suite de la rupture de la coalition FCC-CACH. Il va piloter le tout premier gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here