Attirer de la compassion pour vous pousser à interagir : méfiez-vous des engagement-bait !

0
389

Une fort engagement sur les réseaux sociaux signifie un fort potentiel d’argent ! Alors certains créateurs de contenu sont prêts à tout pour être bien classé, engendrer le maximum de réactions et gagner de l’argent ainsi. Il existe plusieurs manière de gagner de l’argent quand on a un grand public sur les réseaux sociaux. C’est soit en faisant de la publicité, soit en recevant de la rémunération de la part des réseaux, soit encore en vendant des pages à des personnes ou personnalités qui en ont besoin !

Alors, pour y arriver, beaucoup vont recourir à de l’infox !

La désinformation et les tentatives de manipulation s’appuient sur des émotions et instincts primaires pour se diffuser dans les esprits. Plusieurs internautes en quête de notoriété sur les réseaux sociaux l’ont compris et s’en serve. C’est l’exemple de cette photo d’un enfant avec un ventre énorme. L’auteur de la publication promet 100 ans de malheur, à celui qui passerait sans réagir ! Attention, vous êtes face à une extorsion de réactions ou encore engagement-bait !

C’est par exemple ce post ci :

Longue vie à celui qui lui dira bonne guérison😥💔

Posted by Congolais on Monday, July 11, 2022

Il y a un tier de million de commentaire, un quart de million de likes et deux mille partages ! Ce post a fait carton ! C’est exactement cela, l’incitation aux interactions !

Oui, cela fait pitié, mais c’est puni par Facebook !

Susciter des likes ou des commentaires, en jouant sur les sentiments ou en insistant dessus c’est ce que l’on appelle de l’engagement-bait. Un appel à interactions.

L’engagement bait, qu’est-ce ?
L’engagement bait également appelé piège à interaction ou encore » clickbait, engament bait » en anglais, consiste à inciter les personnes à interagir avec une publication (mention j’aime, commentaire, partage) pour augmenter artificiellement son engagement et ainsi accroître sa portée. Le nombre incalculable de commentaires que cette infox a suscités nous laisse dire que plusieurs internautes se sont retrouvés dans le panneau sans forcément s’être rendu compte. Le but, c’était l’appel aux commentaires.

En effet, Il existe 5 types de pièges à interaction et sont tous sanctionnés par Facebook : il s’agit de :
Piège à réaction, piège à commentaire, piège à partage, piège à identification et piège à vote.
Pour en savoir un peu plus, lisez cet article écrit par Facebook :

https://web.facebook.com/business/help/259911614709806?id=208060977200861

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here