Attention, le boxeur Martin Bakole n’a pas remporté la ceinture de champion du monde des poids lourds

0
212

Depuis sa victoire par points sur décision partagée des juges le samedi 14 mai à Paris devant Tony Yoka, le boxeur congolais Martin Bakole est devenu l’objet de tous les fantasmes et rumeurs. Une des plus incessantes est celle qui le présente désormais comme « champion du monde des poids lourds ». Pourtant, aucune ceinture n’était en jeu lors de ce combat.

« Proclamé il y a quelques minutes, l’international boxeur congolais Martin BOKOLE bat l’international boxeur français Tony YOKA et devient champion du monde », a posté la page First Magazine officiel tout juste quelques heures après le combat.

Très vite, la nouvelle s’est répandue à travers diverses pages Facebook mais également sur d’autres réseaux sociaux, comme sur ce tweet.

En vue de vérifier l’information, nous avons consulté Boxrec.com, site de référence dans les statistiques du noble art. Il en ressort que le Congolais n’est champion du monde dans aucune des 10 organisations de boxe professionnelle. Dans 4 organisations (WPBF, IBU, IBA et GBC), le titre des Super-lourds est vacant.

Pour le reste, l’Ukrainien Oleksandr Usyk se taille la part du lion et détient concomitamment les ceintures de 4 plus prestigieuses organisations : WBA, IBF, WBO, IBO. Le Britannique Tyson Fury est champion du monde chez WBC (il a pris sa retraite le 23 avril après sa victoire par K.O devant Dillian Whyte) alors que le Mexicain Hector Ferreyro détient la ceinture IBC.

Au cours de son programme KO, la chaîne de télévision de Canal + a également confirmé cette version lors du reportage consacré au « retour du héros ». « Martin Bakole, à peine sorti de l’aéroport, chaleureusement accueilli, brandit sa ceinture WBC International, ce n’est pas une vraie ceinture de champion du monde », a précisé le journaliste Christian Mpanzu. Et à son consultant de compléter : « Il y a eu beaucoup d’engouement, beaucoup de ferveur, alors qu’il n’a gagné qu’un combat, il n’y avait aucune ceinture, aucun titre en jeu. Mais quand on met en perspective le combat et l’adversaire, Tony Yoka, qui est un grand prospect, on s’est dit qu’il y avait plus de ‘hipe’ ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here